​Journée mondiale du rhinocéros : sensibiliser le public à la conservation des rhinocéros

Chaque 22 septembre, c'est la journée mondiale du rhinocéros. La journée mondiale du rhinocéros a été célébrée pour la première fois, en 2010, par le WWF Afrique du Sud en 2010.
​Journée mondiale du rhinocéros : sensibiliser le public à la conservation des rhinocéros ảnh 1Photo: VNA

Hanoï (VNA) - Chaque 22 septembre, c'est la journée mondiale du rhinocéros. Elle a été célébrée pour la première fois  en 2010, par le WWF Afrique du Sud.

Depuis 2011, elle est devenue internationale et sensibilise à la protection des espèces de rhinocéros africains et asiatique. Elle célèbre les cinq espèces de rhinocéros : le rhinocéros blanc, noir, de Sumatra, de Java et unicorne.

A ce jour, de nombreux pays font écho à la journée mondiale du rhinocéros pour améliorer la conscience de la communauté sur la conversation des rhinocéros.

Selon les statistiques du Centre d'éducation pour la nature (ENV), ces dernières années, les efforts visant à empêcher le braconnage et le commerce illégal de cornes de rhinocéros dans le monde ont obtenu des résultats positifs. Ainsi, le nombre de rhinocéros braconnés chaque année en Afrique du Sud a baissé, passant de plus de 1.000 individus en 2017 à près de 400 individus en 2020.

Au Vietnam, selon le nouveau Code pénal entré en vigueur depuis 2018, un délit lié au rhinocéros et à la corne de rhinocéros peut être puni d'une peine maximale de 15 ans de prison, soit le double des 7 ans de prison de l'ancien Code pénal.

L'ENV espère que les autorités dans tout le pays continueront de renforcer leurs efforts pour lutter contre les violations de la faune en général et de la corne de rhinocéros en particulier. Notamment, il est nécessaire de concentrer les ressources sur l'enquête et la clarification du trafic et des lignes de transport illégaux de cornes de rhinocéros et de ceux qui sont à l'origine de leurs activités, a déclaré Bui Thi Ha, directrice adjointe de l'ENV.

L'ENV a recommandé aux organes compétents de renforcer la propagande, d'améliorer la conscience de la population sur les graves conséquences juridiques en cas de commerce, d'utilisation ou de consommation de cornes.

L'ENV encourage aussi les gens à contribuer à la protection des rhinocéros en signalant les violations à la hotline gratuite pour la protection des animaux sauvages (1800-1522) ou aux autorités locales. -VNA

Voir plus