Institut des hautes études mathématiques, deux ans après

Deux ans après sa fondation, l’Institut des hautes études mathématiques du Vietnam (VIASM) a publié 21 articles dans des revues spécialisés internationales. Plusieurs écoles étrangères souhaitent en outre y envoyer leurs étudiants et stagiaires.

Deux ans après sa fondation, l’Institut des hautes études mathématiques du Vietnam (VIASM) a publié 21 articles dans des revues spécialisés internationales. Plusieurs écoles étrangères souhaitent en outre y envoyer leurs étudiants et stagiaires.

«Créé en 2010, l’Institut des hautes études mathématiques du Vietnam a commencé officiellement à fonctionner un an plus tard. En deux ans, il a accueilli 137 mathématiciens, dont 40 étaient étrangers ou vietnamiens résidant à l’étranger», a indiqué le professeur Lê Tuân Hoa, directeur de gestion de l’Institut.

Avec les 21 articles scientifiques qu'il a déjà publiés à l'international, ce centre est aujourd'hui une référence dans la communauté scientifique internationale. L’atmosphère de libre discussion entre scientifiques, quelles que soient leur spécialité et leur origine, est également un atout majeur.

Outre des formations de courte durée, il organise également des conférences et des colloques internationaux consacrés aux mathématiques. Notamment, la conférence de maths France-Vietnam et le congrès de maths du Vietnam, deux événements qui viennent d’être organisés par l’institut, ont réuni de nombreux mathématiciens étrangers.

«Les mathématiciens étrangers apprécient de notre structure. Plusieurs se sont inscrits à des formations. Par ailleurs, de nombreuses écoles étrangères ont exprimé leur souhait de nous envoyer leurs étudiants et stagiaires», a partagé Lê Tuân Hoa.

Le Premier ministre Nguyên Tân Dung a approuvé le 17 août 2010 un programme national de développement des mathématiques pour la période 2010-2020. Ce dernier s'appuie sur la fondation et le développement de l'Institut des hautes études mathématiques (VIASM), relevant du ministère de l'Éducation et de la Formation. L’objectif est de renforcer la qualité des recherches scientifiques au Vietnam afin de les valoriser sur le plan international.

«Depuis la fondation de l’institut, les maths connaissent un nouveau souffle, notamment chez les professeurs et élèves», a affirmé le vice-président de l’Éducation et de la Formation Trân Quang Quy. Le Vietnam est par ailleurs de mieux en mieux reconnu sur la scène internationale dans ce domaine. Le pays figure actuellement en 7e position, contre 9e en 2012 et 37e en 2010.

Dans les années à venir, l’institut souhaite offrir aux mathématiciens et aux enseignants vietnamiens l'opportunité d'échanger avec leurs homologues étrangers, ainsi que d'étudier des applications pratiques des maths dans la vie quotidienne. – VNA

Voir plus