Photo d'illustration : Internet

 

Hanoï (VNA) – De nouvelles règles visant à imposer une taxe sur la valeur ajoutée (TVA) aux produits et services en ligne fournis par les sociétés étrangères seront bientôt élaborées par les autorités indonésiennes, comme le pays cible de plus grandes recettes tirées du marché numérique.

L’Indonésie est le quatrième pays le plus peuplé du monde avec 260 millions d’habitants. Selon une étude menée conjointement par Google et Temasek Holdings, la valeur de son économie Internet a atteint 27 milliards de dollars l’an dernier et devrait s’élever à 100 milliards en 2025.

John Hutagaol, un responsable la Direction Générale des Impôts de l’Indonésie, a déclaré que la TVA pourrait être appliquée aux biens et services numériques. Cependant, la mise en œuvre des nouvelles règles prendrait du temps, car les réglementations actuelles ne s'appliquent qu'aux transactions classiques et non aux transactions numériques, a-t-il ajouté.

Le pays d’Asie du Sud-Est prélève actuellement une TVA de 10% sur tous les biens et services, mais toute entreprise dont le chiffre d’affaires est inférieur au seuil de 4,8 milliards de roupies (345.000 dollars) est exonérée.

Les Indonésiens sont des utilisateurs avides de médias sociaux tels que Facebook, Instagram et Twitter, tandis que les services de streaming tels que Spotify et Netflix sont de plus en plus populaires. -VNA