Après des pluies torrentielles à Andadowi, en Indonésie. Photo: AFP/VNA

 

Jakarta (VNA) - L'Agence indonésienne contre les catastrophes naturelles (BNPB) a appelé les autorités  locales  à élaborer des plans d'adaptation aux effets des intempéries.

Selon le chef de la BNPB, Doni Monardo, chaque année, certaines régions du pays sont confrontées à des anomalies météorologiques difficiles à identifier. Il est donc important d'élaborer des plans pour y faire face.

Toujours selon lui, environ 150 régions d'Indonésie sont touchées cette année par des catastrophes naturelles, dont  inondations, glissements de terrain, sécheresses, tremblements de terre, fortes vagues et vents violents. Les zones à haut risque devraient élaborer des plans de gestion et de prévention, renforcer la capacité des organisations, des responsables et des populations pour anticiper les catastrophes naturelles et réagir.

Pour les personnes, reconnaître la menace d'un désastre est très important pour garder son calme, bien réagir, sauver sa vie et aider les autres.

En outre, l'appui budgétaire des autorités locales et des allocations budgétaires adéquates pour la gestion et la prévention des catastrophes sont également importants.

Située au cœur de la "ceinture de feu" du Pacifique où les plaques tectoniques se heurtent, l'Indonésie est l'un des pays les plus touchés par les catastrophes naturelles.-VNA