Actuellement, le gouvernement indien appelle et encourage les entreprises vietnamiennes à investir dans le 2e pays le plus peuplé du monde.

Le consulat d’Inde à Hô Chi Minh – Ville a organisé le 21 octobre dans cette ville la cérémonie de lancement de la campagne «Make in India – Faire en Inde» - une initiative du Premier ministre d’Inde Narendra Modi en vue de faire de l’Inde un atelier de production du monde.

Lors de cette cérémonie, le consul général d’Inde à Hô Chi Minh – Ville, Mme Smita Pant, a souligné que «Make in India» est non seulement un slogan, mais encore une invitation envoyée aux entreprises étrangères à venir investir dans ce pays de 1,3 milliard d’habitants.

Selon la diplomate indienne, «Make in India» vise à créer un environnement d’investissement amical et transparent dans lequel les investisseurs étrangers bénéficieraient de nombreuses privilèges.

«Les potentialités et opportunités de coopération et d’investissement entre les deux pays restent très grandes. Le Premier ministre Nguyên Tân Dung, accompagné d’une délégation d’entreprises vietnamiennes, effectuera une visite en Inde en octobre. En novembre prochain, des vols aériens directs reliant l’Inde et le Vietnam seront inaugurés. Un mémorandum sur les relations d’amitié entre Hô Chi Minh – Ville et Mumbai est en train d’être créé. Un projet d’ouverture d’une succursale d’une banque indienne à Hô Chi Minh – Ville a été récemment lancé», a-t-elle informé.

«Nous appelons les investisseurs vietnamiens à considérer l’Inde comme un débouché des plus prometteurs. Notre gouvernement s’engage à créer de bonnes conditions en vue de les aider à y faire des affaires facilement», a-t-elle souligné.

Pour sa part, le président de la Chambre de commerce d’Inde au Vietnam (Incham), Mohan Ramesh Anand, a suggéré aux entreprises vietnamiennes d'investir dans l’élevage et la transformation des produits aquatiques, l’agroalimentaire, les chaussures et sandales, l’ameublement…

«De plus, l’Inde permet aux investisseurs étrangers en activité dans la grande distribution et la vente au détail d’acquérir 51% du capital des entreprises indiennes. De plus, en 2015, l’industrie alimentaire indienne atteindrait une valeur de 320 milliards de dollars. Les entreprises vietnamiennes devraient saisir ces occasions», selon lui.

Selon Mohan Ramesh Anand, à ce jour, les entreprises vietnamiennes ont injecté plus de 8 milliards de dollars dans 500 projets à l’étranger, notamment Laos, Cambodge, Malaisie, Etats – Unis, Myanmar, Bangladesh, Russie,… L’Inde ne recense que 3 projets vietnamiens, cumulant 23,6 millions de dollars.

Selon Incham, ce pays d’Asie du Sud compte 77 projets au Vietnam représentant un investissement de 254 millions de dollars, se classant au 27e rang dans la liste des investisseurs étrangers au Vietnam. Toujours selon cet organe, la plupart des projets indiens sont petits et moyens. L’Inde compte lancer prochainement de grands projets au Vietnam dans les secteurs de l’énergie, de l’automobile, des technologies.-CPV/VNA