« Il est vraiment providentiel, ce programme… »

« La promotion commerciale vise à attirer l'attention du consommateur en s'efforçant de faire mieux connaître, de faire mieux apprécier, et de faire acheter un produit », nous dit Wikipédia.
 « Il est vraiment providentiel, ce programme… » ảnh 1Quelques produits du village de potiers de Bat Tràng. Photo: VOV5

Hanoi (VNA) - « La promotion commerciale vise à attirer l'attention du consommateur en s'efforçant de faire mieux connaître, de faire mieux apprécier, et de faire acheter un produit », nous dit Wikipédia.  

Au Vietnam, elle vise non seulement à cela, mais aussi à mettre en valeur un savoir-faire, agricole ou artisanal, qui revêt bien souvent une dimension socio-culturelle. C’est du reste le sens du programme « À chaque commune son produit », programme lancé en mai 2018, qui bat son plein à Hanoï, la capitale.     

La finalité du programme est bien évidemment de promouvoir les produits agricoles, mais également les produits non agricoles, ou encore les services proposés par les producteurs du terroir ou les coopératives. Chaque produit ou service est ainsi évalué sur une échelle qualitative, allant de 1 à 5 étoiles. A noter qu’un produit qui en obtient 5 est un produit qui, en principe, répond à des normes internationales de qualité...

Au niveau national, l’objectif, pour 2020, est de pouvoir certifier environ 2.500 produits ou services dans l’ensemble du pays, dont près de 1.000 à Hanoï.

Premier constat : la mise en place du programme « À chaque commune son produit » aura eu, pour effet notoire, de mettre en valeur les fleurons de notre artisanat national, et de donner sur les villages dits « de métier » le coup de projecteur qu’ils méritaient. Mais d’après Ta Van Tuong, le directeur adjoint du service municipal de l’Agriculture et du Développement rural de Hanoï, il s’agit avant tout de permettre à la production locale de gagner des parts de marché.  

« C’est un programme qui vise à perfectionner nos produits, bien sûr, mais qui vise surtout à leur donner une meilleure exposition dans les grandes surfaces de vente, et aussi sur Internet », nous explique-t-il. « Concrètement, il faut qu’une fois labellisés, nos produits soient dotés d’une marque et d’une origine certifiée, de façon à figurer en très bonne place dans les étals de nos grands supermarchés ».

Chaque année, les autorités de Hanoï organisent diverses activités de promotion commerciale (festivals, foires, conférences...) au cours desquelles les nouveaux produits et services rentrant dans le cadre du programme « À chaque commune son produit » sont mis à l’honneur. Par ailleurs, un grand centre consacré à l’artisanat vietnamien va bientôt être construit près de l’aéroport international de Nôi Bài. A en croire Hà Thi Vinh, la présidente de l’Association des villages d’artisanat du Vietnam, un centre similaire a été créé à Bat Tràng et a fait ses preuves.

« Nous avons choisi le village de potiers de Bat Tràng pour y implanter ce fameux centre », nous précise-t-elle. « Le but est de faire rayonner non seulement les produits et services de Hanoï, mais aussi ceux de tout le pays, de façon à les rendre plus compétitifs sur le marché international. Je pense de toute façon que le développement de nos villages dits ‘de métier’ permettra de créer des emplois et d’attirer les meilleurs artisans ».

De son côté, l’Association de la vente au détail organise souvent des rencontres afin de tisser et maintenir des liens étroits entre les représentants des supermarchés, les magasins et les producteurs impliqués dans le programme « À chaque commune son produit ». Grâce à ces liens, les distributeurs peuvent acheter des produits sans intermédiaire et les revendre à prix modérés. De leur côté, les consommateurs peuvent acheter des marchandises à prix réduit, en ayant un suivi de traçabilité. En d’autres termes, chacun y trouve son compte…

Pour Bùi Thi Thanh Hà, qui est directrice d’une coopérative agricole, le programme « À chaque commune son produit » offre de vraies perspectives de débouchés.  

« Pour nous, il est vraiment providentiel, ce programme », reconnaît-elle. « Il nous a permis de signer des contrats d’approvisionnement avec de grands supermarchés - Big C, Aeon, Lotte, Intimex -  qui en contrepartie, consacrent un espace spécifique à la présentation et à la vente de nos produits. Et du coup, notre rayon d’action s’étend maintenant à d’autres villes et provinces voisines de Hanoi : Bac Giang, Hai Phong, Quang Ninh, et même Vinh… »

Toutes ces initiatives de promotion commerciale ont été étayées par la création d’un portail électronique national et de différentes salles de transaction. À cela, s’ajoutent les nombreux concours organisés aussi bien au niveau régional qu’au niveau national, qui visent à améliorer la compétitivité de nos produits et de nos services.

La concurrence n’a qu’à bien se tenir… -VOV/VNA

Voir plus