Recherches scientifiques au parc high-tech de

Saïgon (SHTP). Photo : VNA

 

Ho Chi Minh-Ville (VNA) – Depuis l’entrée en vigueur de la Loi sur l’investissement étranger le 1er janvier 1988, Ho Chi Minh-Ville figure toujours parmi les premières localités du pays en termes d’attrait de ces capitaux.

Selon les données du Comité populaire municipal, Ho Chi Minh-Ville recense actuellement 7.700 projets d’investissement étranger en vigueur, d’un montant total de 44,87 milliards de dollars. La mégapole du Sud occupe ainsi la première place nationale en termes d’attrait des investissements directs étrangers (IDE).

Nguyen Thanh Phong, président du Comité populaire municipal, a déclaré que sa ville appréciait les contributions importantes des entreprises étrangères au développement socio-économique local. Ces dernières représentent actuellement 17% du PIB de la ville et 55% de ses exportations,  contre 11,3% et 8,8% en 1995.

Les entreprises étrangères ont contribué à la modernisation de la structure économique, ainsi que la production, la distribution et la consommation. Elles ont en outre créé des emplois directs pour 270.000 personnes, des emplois indirects pour des millions d’autres, et aidé les travailleurs à augmenter leurs revenus ainsi qu’à améliorer leurs compétences.

Selon le Comité populaire municipal, les IDE sont principalement injectés dans l’immobilier, le commerce de gros et de détail, les services scientifiques et techniques, services touristiques. Vu la croissance de la demande en locations, l’immobilier représente plus de 40% des IDE à Ho Chi Minh-Ville.

Su Ngoc Anh, directeur du Service municipal du Plan et de l’Investissement, l’augmentation des IDE est due à une croissance économique élevée et continue, ainsi qu’à l’amélioration du climat des affaires. La mégapole du Sud privilégie actuellement les investissements dans les sciences et technologies, le tourisme… Elle s’efforce sans cesse d’améliorer son climat des affaires afin de retenir l’attention des investisseurs étrangers. -VNA