Les experts discutent des solutions pour améliorer la promotion du tourisme à Hô Chi Minh-Ville. Photo : VNA
 
 
Ho Chi Minh-Ville (VNA) - Un forum a été organisé mardi 5 décembre en vue d'améliorer la promotion du tourisme à Hô Chi Minh-Ville. 

"La planification et les programmes promotionnels du tourisme à Hô Chi Minh-Ville devraient être conçus à plus long terme". C'est le désir exprimé par les voyagistes de la région lors du Forum "Solutions pour améliorer la promotion du tourisme à Hô Chi Minh Ville 2018-2020".

Pour Âu Uyên Phuong, directeur adjoint du marché étranger de Saigontourist, les difficultés de promotion des voyagistes de la ville s’explique notamment par leur manque de professionnalisme. En outre, le plan de promotion touristique du secteur de la région est encore lent, peu adapté aux besoins réels.

Par exemple, le marché touristique chinois, a déclaré Uyên Phuong, est l'un des plus grands du monde et suscite des dépenses très élevées. Dans le même temps, les touristes chinois sont toujours dans le top 5 des plus grands marchés touristiques du Vietnam en général et de Hô Chi Minh-Ville en particulier.

Fin novembre 2017, le Vietnam a accueilli plus de 3,6 millions de touristes chinois, ce qui représente près de 31% du total des arrivées internationales au Vietnam. Ce chiffre devrait continuer à croître au cours des prochaines années, faisant du Vietnam une des 10 destinations préférées des touristes chinois.

Cependant, Uyên Phuong a également souligné que l’idée de proposer certains tours touristiques à «0 dôngs», risque d’affecter négativement l'image du tourisme dans la ville à cause d’une qualité de service médiocre. Le secteur touristique à Hô Chi Minh-Ville doit encore améliorer son image. Dans le même temps, il est nécessaire, en participant à plus de foires internationales, d’attirer les entreprises étrangères, pour aider le tourisme de manière efficace.

En outre, Trân Van Long, directeur général du tourisme du Vietnam a souligné que la promotion du tourisme doit être basée sur une offre de qualité.

Plan de promotion

En ce qui concerne le plan de promotion à long terme, Trân Van Long a pris l’exemple du marché touristique indien qui risque de se développer énormément. Par conséquent, l'industrie du tourisme de la ville doit préparer, étudier, développer un plan et un programme d'action dès maintenant pour que les voyagistes puissent anticiper cette évolution.

Lê Truong Hiên Hoa, directeur du Centre de promotion du tourisme de Hô Chi Minh-Ville, a loué le fait que certains voyagistes participent à des activités promotionnelles lors des foires internationales sur le tourisme. Cependant, il a averti qu’il est nécessaire de conserver un lien étroit avec les organismes nationaux pour créer une dynamique collective.
 
Des touristes étrangers à Hô Chi Minh-Ville. Photo : VNA


Parallèlement à cela, a ajouté Lê Truong Hiên Hoa, le plan de promotion devrait se faire pour une durée de 2 ou 3 ans, et pas seulement à court terme comme c’est le cas aujourd’hui.

Lê Truong Hiên Hoa a indiqué que le Centre de promotion du tourisme de Hô Chi Minh-Ville continuerait à conseiller le Service du tourisme de la ville afin de favoriser l’afflux touristique pendant la haute saison. Hiên Hoa a souligné qu'il est temps que les agences de voyages et les agences de gestion d'État s'unissent pour promouvoir plus efficacement la Mégapole dans le monde.

Selon le Service du tourisme de Hô Chi Minh-Ville, jusqu’à novembre 2017, la ville a accueilli plus de 5,6 millions de visiteurs étrangers. Les recettes touristiques totales ont atteint 105,3 milliards de dôngs, soit une hausse de 12,8% sur la même période de 2016. Cependant, les représentants du Service du tourisme de Hô Chi Minh-Ville ont déclaré que l'industrie du tourisme est encore limitée, car elle ne répond pas totalement aux exigences réelles du tourisme moderne.-CVN/VNA