Hô Chi Minh-Ville (VNA) – Hô Chi Minh-Ville souhaite recevoir une aide supplémentaire de la part de l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) dans un certain nombre de projets d’infrastructure clés.
 
Le président du Comité populaire municipal Nguyên Thanh Phong (à droite) offre un souvenir au représentant en chef sortant de la JICA au Vietnam, Yasuo Fujita. Photo: hcmcpv.org.vn

Le président du Comité populaire municipal Nguyên Thanh Phong a émis ce désir le 16 mars lors d’une réception accordée au représentant en chef sortant de la JICA au Vietnam, Yasuo Fujita, et son successeur, Tetsuo Konaka.

Il a demandé à la JICA de fournir davantage d’APD à un projet de prévention des inondations et de traitement des eaux, ainsi qu’à un certain nombre de projets d’infrastructures de transport tels que les lignes de métro  nos 1, 3a et 3b et la station de Bên Thanh.

Le dirigeant de la mégapole du Sud a indiqué que les autorités locales élimineraient tous les obstacles afin que la ligne de métro n°1 fonctionne comme prévu.

Il a également suggéré que la JICA offre une assistance technique à un projet d’amélioration de la qualité de l’eau du cannal de Tham Luong - Bên Cat - arroyo Nuoc Lên

Il a loué les contributions de Yasuo Fujita durant son mandat et a exprimé son espoir que son successeur Tetsuo Konaka promouvra des bons résultats enregistrés dans des projets conjoints entre la JICA et Hô Chi Minh-Ville.

Lors de la réception, les deux responsables de la JICA ont salué l’utilisation efficace de l’APD japonaise par la ville et sa collaboration avec leur agence.

Yasuo Fujita a déclaré s’attendre à ce que les autorités municipales continuent d’honorer leur engagement à dégager des entraves afin de mettre en œuvre les projets de ligne de métro n°1 et d’amélioration de l’environnement de l’eau dans les délais prévus. – VNA