Le Professeur agrégé Jod Mehta est en charge des trois greffes de la cornée sur trois patients défavorisés.

Ho Chi Minh-Ville (VNA) - L'Hôpital franco-vietnamien (FV) de Hô Chi Minh-Ville en collaboration avec le Professeur agrégé Jod Mehta, spécialiste de la transplantation cornéenne du Centre national des yeux de Singapour (SNEC), pour des greffes cornéennes effectuées sur trois patients défavorisés compris dans un projet caritatif.

La première opération a eu lieu le 31 mars sur le patient Pham Van Quy (54 ans, Hô Chi Minh-Ville). Les deux autres opérations, pour deux autres patientes : Trân Thi Phuong Thanh (15 ans, province de Bac Liêu au Sud) et Nguyên Thi Hông Tham (24 ans, province de Tiên Giang au Sud), sont prévues pour juillet prochain.

Trân Thi Phuong Thanh, vit avec ses grands-parents et sa mère. Son grand-père et sa mère sont également atteints de maladies cardiaques. C'est donc la grand-mère qui prend en charge les finances pour toute la famille. Cette femme travaille comme vendeuse d'assurances pour gagner un salaire mensuel de 3 millions de dôngs. Le docteur est formel, Phuong Thanh a contracté une infection et par conséquent sa vision s’empire de jour en jour, à tel point qu’une cicatrice blanche s’est formée sur son œil.

Quand à Nguyên Thi Hông Tham, elle n’avait que cinq ans quand un jour elle a reçu du sable dans les yeux. Sa famille l'a emmenée à l'hôpital et elle y fut constamment hospitalisée jusqu'à l'âge de 12 ans. Depuis lors, elle vit avec une cicatrice blanche dans l'œil gauche et sa vision, elle, a été réduite de près de 90%.

Le coût total de ces greffes cornéennes est d'environ 960 millions de dôngs. L'hôpital franco-vietnamien de Hô Chi Minh-Ville prend en charge les frais d'hospitalisation, les soins postopératoires, les repas et les frais de transport pour les patients pour un total d'environ 350 millions de dôngs. Le reste est partagé entre l’hôpital et la SNEC.

L'hôpital franco-vietnamien de Hô Chi Minh-Ville est le premier hôpital au Vietnam à offrir gratuitement des dons de cornée à des patients défavorisés. Cette action significative et humaine reflète le souhait de cet hôpital de réduire le taux de cécité dû aux maladies de la cornée au Vietnam en venant en aide aux patients défavorisés.​ -CVN/VNA