Le président du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville, Nguyên Thanh Phong (droite) et le maire de Busan, Oh Keo-don. Photo: VNA

Hô Chi Minh-Ville (VNA) – Le président du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville, Nguyên Thanh Phong, a reçu vendredi 2 novembre le maire de la ville sud-coréenne de Busan, Oh Keo-don.

Busan a noué ses liens d’amitié avec Hô Chi Minh-Ville en 1995, devenue la  première localité sud-coréenne à avoir établi des relations de coopération d’amitié avec la mégapole du Sud du Vietnam, a souligné Nguyên Thanh Phong.

Ces relations sont devenues un modèle de coopération entre Hô Chi Minh-Ville et d’autres localités sud-coréennes, a-t-il affirmé.

Hô Chi Minh-Ville et Busan ont depuis bien exploité leurs avantages complémentaires pour stimuler leur coopération bilatérale dans de nombreux domaines tels que le commerce, l’investissement, l’éducation et les échanges culturels pour le bénéfice mutuel.

Le président du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville a déclaré que dans les temps à venir, les services et branches des deux localités devraient intensifier les activités de connexion et de coopération, introduisant les contenus mutuellement convenus dans leurs programmes et projets de coopération.

Hô Chi Minh-Ville souhaite voir Busan élargir son programme de formation des fonctionnaires afin d’améliorer la qualité des ressources humaines ; partager ses expériences en matière de gestion des ports, de logistique et de transport maritime ; accroître les flux touristiques et les échanges culturels et artistiques, et renforcer la compréhension et l’amitié entre les deux villes, a-t-il ajouté.

De son côté, le maire de Busan, Oh Keo-don, s’est réjoui du développement heureux de la coopération d’amitié entre les deux villes au cours de ces 23 dernières années, se déclarant convaincu que ces liens se développeront chaque jour davantage.

Il a exprimé sa volonté que Hô Chi Minh-Ville continuerait à créer des conditions favorables permettant aux entreprises de Busan de participer et de contribuer au développement de la ville, notamment dans la construction d’infrastructures, de ports maritimes et de ville intelligente, et le tourisme.

En outre, Busan souhaite, avec la mégapole du Sud, intensifier l’échange de délégations, la mise en œuvre de contenus signés dont la coopération entre les systèmes de bibliothèques, la recherche et le développement de l’agroalimentaire, la purification des ressources en eau. –VNA