Hô Chi Minh-Ville nécessite une feuille de route pour sa transformation verte

Hô Chi Minh-Ville nécessite une feuille de route détaillée pour la transformation verte

Grâce à son rôle de mégapole et de pôle de croissance, la volonté de Hô Chi Minh-Ville de faire œuvre de pionnier du processus de transition verte devrait créer une tendance de transition économique positive pour le Vietnam contribuant à accélérer le processus vers zéro émission nette d’ici 2050.

Hô Chi Minh-Ville (VNA) - Grâce à son rôle de mégapole et de pôle de croissance, la volonté de Hô Chi Minh-Ville de faire œuvre de pionnier du processus de transition verte devrait créer une tendance de transition économique positive pour le Vietnam contribuant à accélérer le processus vers zéro émission nette d’ici 2050.

Hô Chi Minh-Ville nécessite une feuille de route détaillée pour la transformation verte ảnh 1Vue du Forum socio-économique du Vietnam 2023, à Hô Chi Minh-Ville 2023, le 15 septembre. Photo : kinhtetrunguong.vn


Cependant, pour atteindre cet objectif, il existe de nombreux problèmes et défis que le plus grand pôle économique du Sud doit résoudre en priorité dans les temps à venir, selon les experts.

Une feuille de route détaillée est nécessaire

S’exprimant lors du Forum socio-économique du Vietnam 2023, à Hô Chi Minh-Ville 2023, le 15 septembre, le vice-président de la Commission économique du Comité central du Parti, Nguyên Duc Hiên, a souligné que Hô Chi Minh-Ville devait rapidement innover et unifier la conscience sur les nouveaux moteurs de croissance pour promouvoir la croissance verte.

Le développement de l’économie numérique, de l’économie circulaire et de la croissance verte doit être réalisé de manière méthodique depuis la planification, la sélection des domaines, l’allocation des ressources jusqu’à l’amélioration de la sensibilisation des personnes et des entreprises, a-t-il déclaré.

Dans son cadre stratégique de croissance verte, la ville doit être pionnière dans le développement de plusieurs industries telles que la technologie numérique, l’industrie biologique et l’industrie de haute technologie, a-t-il indiqué.

Le responsable a également proposé que la Hô Chi Minh-Ville élabore un plan pour devenir un centre financier dans la région et le monde et prenne la tête du développement et du pilotage de produits nouveaux et verts, et devienne le centre de la région en termes de science, de technologie et d’innovation.

L’économiste Dr Trân Du Lich a conseillé à Hô Chi Minh-Ville de construire un cadre stratégique pour accroître l’utilisation des énergies renouvelables, de l’énergie solaire et de l’énergie éolienne offshore afin de réduire les émissions de carbone dans l’environnement, qui représentent actuellement 23 % de la proportion du pays, et à en même temps, réduisez la consommation d’énergie lors de la production par unité de produit et économisez de l’électricité.

Hô Chi Minh-Ville nécessite une feuille de route détaillée pour la transformation verte ảnh 2Une feuille de route détaillée conditionne le succès de la transformation verte de de Hô Chi Minh-Ville. Photo : baodautu.vn


Promouvoir le rôle du secteur privé

Les experts présents au Forum socio-économique du Vietnam 2023 ont souligné le rôle des personnes et des entreprises dans le processus de transition verte, considérant celui-ci comme une force motrice et également une ressource importante qui conditionne le succès du processus de mise en œuvre de la croissance verte.

Le vice-ministre des Ressources naturelles et de l’Environnement, Lê Công Thành, a suggéré à Hô Chi Minh-Ville d’appeler les milieux d’affaires national et étranger à proposer des initiatives pour des activités de transformation verte.

Les entreprises doivent être pionnières dans le processus de transition énergétique et de réduction des émissions de gaz à effet de serre pour atteindre l’objectif de zéro émission nette d’ici 2050, a-t-il indiqué.

Le Vietnam est également en train d’établir un marché national du carbone, ce qui constitue une opportunité pour les entreprises d’échanger des crédits carbone issus des activités de transition énergétique et de réduction des émissions de gaz, a-t-il ajouté.

Le co-fondateur et PDG de VinaCapital Investment Fund, Don Lam, a déclaré que le secteur privé se mobilise et joue un rôle clé dans la mise en œuvre de la transition verte, notamment dans le domaine énergétique.

Cependant, il existe encore de nombreuses difficultés et défis pour promouvoir les ressources privées dans le processus de transformation verte, nécessitant une feuille de route et un cadre juridique plus appropriés pour les temps à venir, a-t-il souligné. – VNA

Voir plus