HCM-Ville resserre ses relations avec les localites laotiennes et hongroises hinh anh 1Nguyen Thanh Phong, président du Comité populaire de Ho CHi Minh-Ville (droite) et le nouvel ambassadeur laotien au Vietnam Sengphet Houngboungnuang. Photo : sggp

Ho Chi Minh-Ville, 8 juillet (VNA) - Nguyen Thanh Phong, membre du Comité central du Parti, secrétaire du Comité du Parti de Ho Chi Minh-Ville, président du Comité populaire municipal a reçu le 7 juillet le nouvel ambassadeur laotien au Vietnam Sengphet Houngboungnuang, en visite de travail dans la mégapole du Sud.

Il a estimé les bonnes relations Vietnam-Laos, soulignant que le Vietnam figurait parmi les trois premiers investisseurs étrangers au Laos. Précisant que le COVID-19 affectait grandement le développement socioéconomique de la ville, notamment celui du secteur touristique, il a souhaité que Ho Chi Minh-Ville puisse reprendre les activités de coopération et d’échanges avec les localités laotiennes lorsque le COVID-19 sera maîtrisé.

Il a annoncé certains projets de coopération futurs avec le Laos comme l’amélioration du cheptel bovin de Vientiane, l’organisation de la foire commerciale et touristique, le programme de coopération 2021-2025 entre localités laotiennes et vietnamiennes.

Sengphet Houngboungnuang a exprimé sa joie devant la maîtrise par les deux pays de l’épidémie de COVID-19, tout en précisant que les deux parties continueraient leur coopération dans ce combat, et que l’ouverture prochaine des frontières communes et la reprise des vols étaient prévus.

Le même jour, Nguyen Thanh Phong a rencontré le consul général de Hongrie à Ho Chi Minh-Ville, Baloghdi Tibor, venu le saluer à l'issue de son mandat au Vietnam.

Il a affirmé que la célébration du 70e anniversaire de l’établissement des relations Vietnam-Hongrie, annulée en raison du COVID-19, serait organisée au second semestre de cette année.

M. Phong a tenu en haute estime les contributions du diplomate hongrois à la coopération bilatérale dans divers domaines comme le commerce, l’investissement, l’éducation… . Il a  souhaité une coopération resserrée dans d’autres secteurs comme la santé, l’éducation, la culture, les échanges entre les deux peuples.

Il a remis à Baloghdi Tibor un insigne de la ville en signe de reconnaissance pour ses contributions aux liens bilatéraux. -VNA