Ho Chi Minh-Ville (VNA) - Depuis le début de l’année, le volume de devises transférées par les Viêt kiêu (Vietnamien d'outre-mer) à Hô Chi Minh-Ville a poursuivi sa hausse, dont la plupart vont dans les affaires, la production, et l’immobilier.

 

Cette information a été récemment annoncée par le vice-directeur de l’antenne de la Banque d’État du Vietnam à Hô Chi Minh-Ville, Nguyên Hoàng Minh.

Entre janvier et juillet, 2,9 milliards de dollars de ces devises ont été transférés vers la ville, soit une hausse de 20% sur un an. Concernant la structure de l'emploi de ces devises étrangères, 75% vont dans les affaires et la production, 10,8% dans l'immobilier, et 14% dans les consommations.

Ce fonds dépend souvent des conditions macro-économiques, de la situation des travailleurs vietnamiens à l’étranger, des services de transferts de l'argent…

Ces dernières années, ces transferts dans la mégapole du Sud ont progressé annuellement de 8-10%. En 2017, ils se sont élevés à 5,2 milliards de dollars, 4,5% sur un an, représentant 58% du total connu au niveau national. Et le chiffre pour 2018 devrait être aussi très positif, a estimé Nguyen Hoàng Minh.-  VNA