Hanoi, 10 octobre (VNA) - La valeur totale des exportations de pangasius du Vietnam vers le marché égyptien au cours des huit premiers mois de cette année est estimée à 24,2 millions de dollars, soit une hausse de 34% par rapport à la même période de l’an dernier.
 
Récolte de pangasius dans le delta du Mékong.


L’Égypte fait partie de l’un des trois plus importants marchés de consommation de pangasius "made in Vietnam" en Proche-Orient, selon l’Association de la transformation et de l’exportation des produits aquatiques du Vietnam (VASEP).

Selon un rapport rendu public le 9 octobre par la VASEP, durant les deux premiers mois de l’année, les exportations de pangasius du Vietnam vers l’Égypte ont connu une forte chute de 38 à 71% en termes de volume, pourtant augmenté spectaculairement de 100 à 208% les trois mois suivants contre la même période de l’an dernier.

Concrètement, les pangagius se classent en tête des exportations aquatiques du Vietnam vers ce marché, représentant 81%. Néanmoins, ledit marché expose encore des risques, notamment en ce qui concerne des procédures de paiement, plus compliquées à comparer avec les marchés des Émirats arabes unis.

À l’heure actuelle, les deux gouvernements mettent en pratique le programme de reconnaissance de la norme Halal pour les marchandises "made in Vietnam" expédiées au marché égyptien en particulier et aux pays musulmans en général.

Dans les temps à venir, lorsque le Vietnam et l’Égypte parviennent à conclure l’Accord sur la suppression de la double taxation, non seulement les produits aquatiques mais également les produits agricoles issus du Vietnam dont le poivre, le café et le thé auront l’occasion de pénétrer plus facilement les supermarchés égyptiens et vice-versa, selon ladite association. - CVN/VNA