Photo: Internet


Hanoï (VNA) – Le taux de pauvreté de Hanoï est passé de 1,69% en 2017 à 1,16% en 2018. La capitale a ainsi atteint deux ans avant les délais son objectif de réduction de la pauvreté pour la période 2016-2020.

En 2018, le Comité populaire municipal a consacré plus de 134 milliards de dongs à la construction et à la réparation de maisons pour 4.166 foyers démunis locaux, soit 120 foyers plus que le plan prévu.

2018 est la troisième année où la capitale applique l’approche multidimensionnelle de la pauvreté et met en œuvre le programme cible sur la réduction durable de la pauvreté pour la période 2016-2020. Le seuil de pauvreté de Hanoï a été relevé pour élargir l’éventail des bénéficiaires des assistances.

Les autorités municipales ont attribué des allocations mensuelles à des personnes âgées et personnes démunies atteintes de maladies graves et incapables de travailler. Elles ont délivré gratuitement l’assurance-santé à des personnes démunies, celles vivant au seuil de pauvreté, personnes bénéficiaires de politiques sociales, malvoyantes en difficulté ou atteintes de la lèpre. Ces personnes peuvent accéder à des prêts à taux d'intérêt préférentiels pour réaliser leurs idées de production et de commerce.

Parallèlement, Hanoï a investi dans les programmes de développement socio-économique des zones rurales, montagneuses ou en difficulté. Des modèles de culture du théier et de transformation du thé ont été développés dans le district de Ba Vi, de culture du lys et du bananier dans celui de Thach That, d’élevage et de tourisme à My Duc.

Les autorités municipales ont également organisé des salons de l’emploi permettant à des pauvres et personnes vivant au seuil de pauvreté de trouver un emploi approprié, ainsi que financé des formations professionnelles en leur faveur.

Pour assurer une réduction rapide et durable de la pauvreté, le président du Comité populaire municipal Nguyen Duc Chung a demandé aux localités d’examiner le nombre de foyers pauvres pour élaborer un plan de soutien concret. -VNA