Hanoï favorise la formation de ressources humaines pour la reprise du tourisme

Le secteur du tourisme de Hanoï se focalise sur le développement des ressources humaines pour reprendre les activités touristiques.
Hanoï favorise la formation de ressources humaines pour la reprise du tourisme ảnh 1Le lac Hoan Kiem ou lac de l'Epée restituée au centre-ville de Hanoï. Photo: VNA

Hanoï (VNA) – Le secteur du tourisme de la capitale vietnamienne se focalise sur le développement des ressources humaines pour reprendre les activités touristiques.

En raison des impacts de l'épidémie de COVID-19, de nombreux établissements touristiques ont dû cesser leurs activités, la plupart des travailleurs ont dû changer d'emploi. 

Selon le Service du Tourisme de la capitale, plus de 95% des entreprises et agences de voyages ont dû fermer leurs portes ou suspendre leurs activités. Le transport de touristes a également chuté. Environ 1 550 établissements d'hébergement ont dû suspendre leurs activités ou changer d’activités d’affaires, près de 21 500 travailleurs sont tombés au chômage temporaire, soit 34% du total de ce secteur.

La directrice du Service municipal du Tourisme, Dang Huong Giang, a affirmé que la formation des ressources humaines était l'une des tâches clés de l'industrie « sans fumée » de la capitale, ajoutant que son Service soutiendrait ce travail. 

Dans l'immédiat, le Service municipal du Tourisme compte évaluer le nombre de travailleurs impactés par l’épidémie de COVID-19 pour élaborer un plan de formation de ressources humaines au service de la reprise du tourisme.

Parallèlement à la formation de personnel, ce Service continue de soutenir les entreprises et les travailleurs dans ce secteur, en proposant des réductions d'impôts, du loyer foncier et de taux d'intérêt d'emprunt, le report du paiement des cotisations sociales...

Le Service municipal du Tourisme soutient en outre la promotion des produits et services touristiques à travers des événements et sur les sites d’internet et les réseaux sociaux. 

De plus, les organes compétents accordent leur soutien à des unités, entreprises, organisations et particuliers pour créer un certain nombre de nouveaux produits et services touristiques et circuits uniques.

Hanoï favorise la formation de ressources humaines pour la reprise du tourisme ảnh 2 Des touristes étrangers au Temple de la Littérature (Van Miêu-Quôc Tu Giam) à Hanoï le 6 février. Photo: VNA

Conformément au plan de reprise et de développement des activités touristiques tout en s'adaptant en toute sécurité à l'épidémie de COVID-19, Hanoï s'efforce d'accueillir de 9 à 10 millions de visiteurs en 2022, dont 1,2 à 2 millions de touristes internationaux.

Actuellement, Hanoï a autorisé les sites touristiques à reprendre leurs activités et à se rouvrir aux visiteurs. Cependant, en raison de la situation épidémique, les touristes hésitent encore à voyager.

Le nombre de visiteurs aux monuments telles que la Pagode des Parfums (district de My Duc), le Temple de la Littérature, la Cité impériale de Thang Long et la prison de Hoa Lo, est nettement inférieur par rapport aux années précédentes.

Afin d'attirer davantage de visiteurs, de nombreux sites touristiques de la ville ont pris diverses solutions pour stimuler la demande, telles que la présentation de nouveaux produits, l'offre de souvenirs, l'embellissement et la décoration de leur espace.

Hanoï développe des produits touristiques basés sur le potentiel et les atouts de chaque localité, tout en se concentrant sur le développement du tourisme patrimonial et culturel. 

Récemment, la capitale vietnamienne a été classée parmi les 25 meilleures destinations touristiques pour les gourmands dans le monde selon les votes des lecteurs de Tripadvisor.

Les plats de Hanoï sont si délicieux que les visiteurs doivent revenir plusieurs fois, a déclaré TripAdvisor.

TripAdvisor décrit Hanoï comme une vieille ville charmante qui préserve le Vieux Quartier, les monuments et l'architecture coloniale, tout en faisant place aux développements modernes. La capitale vietnamienne a peut-être ignoré plusieurs anciens noms, dont Thang Long, ou "dragon ascendant", mais elle n'a pas oublié son passé, comme en témoignent des sites tels que le Mausolée du Président Hô Chi Minh et la prison de Hoa Lo. Des lacs, des parcs, des boulevards ombragés et des temples et des pagodes, qui aident la ville vietnamienne à devenir plus attrayante pour les visiteurs. - VNA

Voir plus