Le président du Comité populaire de Hanoi, Nguyen Duc Chung (droite) et le ministre-président de l’État libre de Thuringe, Bodo Ramelow. Photo : VNA

Hanoi (VNA) – Hanoi est prête à coopérer et favoriser au maximum des entreprises allemandes, celle de l’État libre de Thuringe notamment, venant mener des affaires sur son sol,  a déclaré  Nguyen Duc Chung, président du Comité populaire de la ville, lors d’une rencontre avec une délégation de haut rang de l’État libre de Thuringe, dirigée par le ministre-président Bodo Ramelow, en visite de travail au Vietnam du 6 au 13 avril sur l’invitation du vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères du Vietnam, Pham Binh Minh.

Nguyen Duc Chung a espéré que les deux parties devront échanger davantage des expériences entre de délégations,  accélérer les projets de coopération concrets notamment dans les domaines dont Hanoi a des besoins  comme l'emploi, la formation professionnelle, les équipements médicaux high-tech, la construction d'une ville intelligente.

Il a informé son interlocuteur allemand de la situation socio-économique de Hanoi. A côté des acquis atteints, Hanoi se heurte à de grands défis comme la formation de ressources humaines de qualité, les embouteillages, la pollution… Pour les régler, Hanoi a fixé trois percées pour la période 2016 et 2020, avec le renforcement de l’investissement dans les infrastructures de communication, de la réforme administrative et de la formation des ressources humaines de qualité. Elle compte aussi resserrer sa coopération avec les pays européens dont l’Allemagne. Les équipements et technologies modernes de l’Allemagne ainsi que de Land de Thuringe répondent aux besoins de Hanoi.

De son côté, Bodo Ramelow a affirmé que des entreprises de son Etat tenaient en haute estime les apprenants venus du Vietnam. Il a souhaité que Hanoi  et le Vietnam constituent toujours des partenaires de confiance. Partageant le même point de vue que le président du Comité populaire municipal de Hanoi, il a affirmé que les deux parties devaient partager des expériences et resserrer leur coopération dans le règlement de la pollution de l'eau et de l'air, et l’assistance dans la formation professionnelle.-VNA