Les représentants du Comité populaire de la province de Ha Giang et de BDCF lors de la signature du protocole d’accord sur la mise en oeuvre du projet de prévention et de lutte contre la traite des êtres humains. Photo: VNA


Ha Giang (VNA) – Une conférence a été organisée vendredi 8 mars dans la province frontalière de Ha Giang (Nord) afin de lancer un projet de prévention et de lutte contre la traite des êtres humains.

Ly Thi Lan, directrice du Service provincial des relations extérieures, a déclaré que ce projet était financé par Blue Dragon Children's Foundation (BDCF), une fondation créée en 2004 en Australie. Le projet et mis en œuvre entre janvier 2019 et décembre 2023, principalement dans les districts de Meo Vac et de Quan Ba.

Selon Ly Thi Lan, le projet, dont le budget pour la période 2019-2020 s’élève à 5 milliards de dongs (217.000 dollars), comprend trois volets: la promotion du respect des lois anti-traite, l’assistance des victimes dans leur processus de réinsertion sociale, l’amélioration des capacités locales de prévention et de sensibilisation à la lutte contre la traite des êtres humains.

Ce projet a été édifié sur la base du succès et des enseignements du projet «Safe and Healthy» qui a été lancé dans la province centrale de Thua Thien-Hue en 2006 et dans la province septentrionale de Dien Bien en 2011.

Dans le cadre du projet, BDCF partagera ses connaissances et ses expériences avec les organes compétents locaux pour établir un écosystème de lutte contre la traite des êtres humains, réduire ainsi le nombre de victimes vendues à la Chine aux fins d’exploitation sexuelle.

Le projet accordera également des aides aux femmes, enfants et personnes risquant d’être victimes de la traite des êtres humains.

A cette occasion, un protocole d’accord a été signé par le Comité populaire provincial de Ha Giang et BDCF. -VNA