Le taux de port du casque chez les enfants est passé de 5% en 2007 à 53% en 2017. Photo : baogiaothong.vn

 

Gia Lai (VNA) - Un atelier visant à examiner l'efficacité du projet «Casque de moto pour les enfants» («Helmet for children») au cours de l'année scolaire 2018-2019 s'est tenu le 19 décembre dans la province de Gia Lai (Hauts Plateaux du Centre).

Organisé conjointement par le Comité provincial de la sécurité routière, le Service provincial de l'éducation et de la formation et la Fondation asiatique pour la prévention des blessures (AIP), cet événement a pour objectif d'évaluer les impacts  du projet et de rechercher des mesures pour appliquer efficacement les réglementations relatives au port du casque pour les enfants à Gia Lai.

Natalie Alya Draisin, directrice du Bureau nord-américain de la Fédération Internationale de l'Automobile (FIA), a déclaré que le dernier rapport mondial sur la sécurité routière de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) montrait que le taux de mortalité par accident de la route étaient en constante augmentation, en particulier dans les pays à bas revenu.

L’Asie du Sud-Est et l’Afrique sont les régions les plus touchées, a-t-elle déclaré, soulignant qu’il était nécessaire de créer un mouvement mondial pour prévenir la situation. Le Vietnam fait partie des pays qui ont réussi à augmenter de manière impressionnante le taux de port du casque chez les enfants, qui est passé de 5% en 2007 à 53% en dix ans plus tard.

Mis en œuvre d'avril 2018 à juin 2019 dans 31 écoles primaires dans les provinces de Gia Lai, Quang Nam (Centre) et de Yen Bai et Thai Nguyen (Nord), le projet a fourni près de 5.200 casques de moto pour les élèves de groupes ethniques minoritaires.

Parallèlement à des activités pratiques telles que cours de formation et séminaires, le projet a permis de sensibiliser élèves et enseignants à la nécessité de porter des casques de qualité.

Le projet a bénéficié à 12 écoles primaires de Gia Lai, où le taux d’élèves portant un casque n’était que de 38% avant la mise en œuvre du projet. Ce taux est de 95% désormais.

Au Vietnam, les accidents de la route ont continuellement diminué en nombre de cas, de morts et de blessés. Toutefois, la situation continue d’évoluer de manière complexe et imprévisible. Au cours des 10 premiers mois de 2018, le pays a enregistré 6.674 décès et 11.549 personnes blessées dans des accidents de la route, dont 962 enfants, selon le Comité national de la sécurité routière. -VNA