Gestion de la baie d’Ha Long et de l’archipel de Cat Ba dans une approche multidimensionnelle hinh anh 1La 7e réunion de hauts dirigeants dans le cadre de l'"Initiative d’alliance Baie d’Ha LongCat Ba". Photo: VNA

 

Quang Ninh (VNA) – L'"Initiative d’alliance Baie d’Ha Long – Cat Ba" est l’un des projets importants pour que  le comité de gestion du patrimoine mette en œuvre une gestion selon une approche multidimensionnelle et multisectorielle.

Le projet a mis en relation des agences de gestion d’État avec des organisations non gouvernementales, des entreprises et des communautés, notamment des deux localités de Quang Ninh et Hai Phong pour mener des actions concrètes visant à protéger le patrimoine mondial de l'UNESCO   "Baie d'Ha Long -  archipel de Cat Ba".

C’est ce qu’a déclaré Pham Dinh Huynh, directeur adjoint du Comité de gestion de la baie d’Ha Long, lors de la 7e réunion de hauts dirigeants dans le cadre de l'"Initiative d’alliance Baie d’Ha Long – Cat Ba" tenue le 25 septembre dans la ville d’Ha Long, province de Quang Ninh (Nord-Est) par l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).

Lancée en 2014 avec l'aide financière de l'Agence américaine pour le développement international (USAID), l'Alliance Baie d'Ha Long - Cat Ba a pour objectif de créer un mécanisme de coopération entre l'État, les entreprises et les communautés locales afin de renforcer la protection de l'environnement au sein de ces sites.

Ces cinq dernières années, le projet s'est concentré sur deux domaines clés que sont l'amélioration de la qualité de l'eau et la conservation de la biodiversité. Le projet a mobilisé des entreprises pour améliorer la gestion des déchets solides par le biais d'une série d'activités dans le cadre de la campagne "Agir pour une baie d’Ha Long verte".

Le projet d'initiative d'alliance baie d’Ha Long - Cat Ba a aidé ces deux localités à élaborer des programmes de surveillance de la biodiversité, en organisant de formations, accordant une assistance technique et d'équipements, et notamment mobilisant du budget local pour les activités de surveillance de la biodiversité.

Le projet présente également de nouvelles initiatives pour maintenir les activités du projet lorsque celui-ci serait terminé. L’une de ces initiatives est "les entreprises vietnamiennes pour l’environnement" lancée par l’UICN et des partenaires  avec l’aide financière d'entreprises, destinée aux activités de protection de l’environnement à Ha Long - Cat Ba et dans d’autres régions.

Dans les temps à venir, les autorités de Quang Ninh et de Hai Phong continueront de coopérer et d’étudier les questions relatives aux impacts du développement du tourisme sur la qualité de l’eau et les animaux sauvages ; la mise en œuvre de règles sur la réduction des déchets plastiques et  l'amélioration de la qualité de l'eau afin de résoudre les problèmes de pollution.


La ville de Hai Phong et la province de Quang Ninh collaborent étroitement pour achever le dossier destiné à l'UNESCO en vue d’approuver la nouvelle proposition de poser la candidature de la Baie d'Ha Long élargie à l'archipel de Cat Ba en tant que patrimoine mondial, a déclaré Nguyen An Tuan, responsable de Hai Phong et membre du comité de gestion de Cat Ba.

La baie d'Ha Long s’étend sur 1.553 km². Elle compte 1.969 îles et îlots, pour la plupart dans les baies de Bai Tu Long et Ha Long, dont certains abritant de splendides grottes.

Elle a été deux fois reconnue patrimoine mondial de l’UNESCO en 1994 et en 2000. En 2012, la Fondation New Seven Wonders l’a placée sur sa liste des "sept Nouvelles Merveilles naturelles du monde". La province de Quang Ninh envisage de demander à l'UNESCO de reconnaître la baie d'Ha Long en tant que patrimoine mondial  pour la troisième fois, pour ses valeurs archéologiques.

Pour sa part, l’archipel de Cat Ba couvre une superficie de plus de 320 km² avec 388 îles et îlots. En 2004, il a été reconnu réserve mondiale de biosphère par l’UNESCO. –VNA