Réunion plénière du Groupe d'assistance internationale (ISG) 2017. Photo: VNA

Hanoï (VNA) – Le ministère de l'Agriculture et du Développement rural a tenu lundi 11 décembre à Hanoï la réunion plénière du Groupe d'assistance internationale (ISG) 2017, placée sous le thème "Participer ​aux chaînes de valeur mondiales: sécurité alimentaire et connexion pour la consommation agricole".

Les produits agricoles ​vietnamiens sont expédiés vers 180 pays et territoires. ​Le Vietnam est toujours dans le top 15 des plus grands exportateurs de produits agricoles du monde avec une valeur d'exportations agricoles, sylvicoles et aquatiques estimée à plus de 32 milliards de dollars en 2016, et 36 milliards sont attendus cette année. ​Dix groupes de produits atteignent plus d’un milliard de dollars.

Le ministre de l'Agriculture et du Développement rural, Nguyen Xuan Cuong s'adresse lors de la réunion. Photo: VNA

Selon le ministre de l'Agriculture et du Développement rural, Nguyen Xuan Cuong, bien que le Vietnam soit considéré comme un "moteur" dans l'exportation de produits agricoles, 90% de ses produits agricoles sont exportés sous forme brute ou ​de qualité inférieure, ​d'où une faible valeur d'exportation​ par rapport à d'autres pays. En particulier, de nombreux produits sont vendus sur le marché mondial sans marques, ou ​alors ​avec de marques étrangères. Cela affecte fortement leur processus de participation aux chaînes de valeur mondiales.

En plus des contraintes ​en termes d’envergure de production, le secteur de l'agriculture est confronté à un certain nombre de problèmes tels que utilisation inadéquate des matières premières et des ressources, application limitée d​es sciences et technologies dans la production, etc.

Le directeur de la Banque mondiale (BM) au Vietnam, Ousmane Dione a déclaré que la sécurité alimentaire était actuellement un grand défi pour le Vietnam. Selon lui, le pays manque encore de normes de sécurité alimentaire, de connaissances en la matière, de laboratoires et de programmes de surveillance.

"Une seule solution ne peut pas assurer la sécurité alimentaire mais un ensemble de solutions. La communauté internationale a beaucoup d'expériences, des normes de sécurité alimentaire et est prête à les partager avec le Vietnam. En outre, le Vietnam a besoin de plus d'investissement public pour la sécurité alimentaire ", a déclaré Ousmane Dione.

Le Vietnam restructure ​son secteur agricole au cours de la période 2017-2020. Le ministère de l'Agriculture et du Développement rural a également souligné la nécessité d'améliorer la productivité, la qualité, l'efficacité et la compétitivité des produits agricoles, en ​privilégiant une agriculture moderne​ à haute valeur ajoutée et un développement durable ​au sein de​s chaînes de valeur ​mondiales, a indiqué le ministre Nguyen Xuan Cuong. –VNA