Frontiere: le Vietnam et le Cambodge resserrent leur coordination hinh anh 1Poste frontalier international de Xa Mat. Photo: VNA

Tay Ninh (VNA) - Grâce à une coordination étroite entre les forces de protection des frontières du Vietnam et du Cambodge, la sécurité et les activités économiques le long de la frontière commune entre les deux pays sont restées stables au fil des années, contribuant à améliorer les conditions de vie des habitants.

Le lieutenant Pham Van Trung du poste frontière de Moc Bai dans la province méridionale de Tay Ninh, qui partage 240 km de frontière avec le Cambodge, a souligné que les patrouilles frontalières conjointes entre les forces de garde-frontières vietnamiennes et cambodgiennes jouaient un rôle important dans la protection ferme de la frontière et des bornes des deux côtés.

Le général de division Chhoeun Bunchhorn, directeur du Département de police de la province cambodgienne de Pray Veng, a déclaré que la police maintenait une bonne coopération avec les gardes-frontières de Tay Ninh, tout en échangeant des informations pour lutter contre les criminels transfrontaliers.

Les deux parties continueront à collaborer étroitement pour accomplir les tâches qui leur sont assignées, a-t-il déclaré.

Le colonel Le Van Vy, commandant du commandement des gardes-frontières de Tay Ninh, a déclaré que les activités de relations extérieures étaient un point lumineux des forces-frontières de Tây Ninh, notamment en 2023 où ont eu lieu diverses activités d'échange ainsi que la signature de nombreux accords de coopération.

L'année dernière, les gardes-frontières de Tay Ninh ont démantelé un réseau de trafiquants de drogue transfrontaliers, appréhendant huit suspects et saisi 5 kilos de méthamphétamine et 50 briques d'héroïne. Parallèlement, la force a résolu 33 cas de contrebande et 68 cas d'entrée et de sortie illégales, a déclaré le colonel Le Van Vy.

Afin d'améliorer l'efficacité de la collaboration bilatérale, les deux parties envisagent d'examiner et de signer des programmes de coordination et d'établir des relations de jumelage entre les forces de protection et de gestion des frontières des deux parties. En outre, les forces des deux parties maintiendront également des échanges et une collaboration réguliers pour régler les affaires survenues dans la zone frontalière commune, dans un esprit de solidarité, d'amitié, de coopération et de compréhension mutuelle, a-t-il ajouté. -VNA