France: le Vietnam, "acteur géopolitique incontournable"

La Journée internationale de la Francophonie est l’occasion de célébrer l’unité de toute la communauté francophone et, pour la France, de réaffirmer ses liens si singuliers avec le Vietnam, "un acteur géopolitique incontournable".
La Journée internationale de la Francophonie est l’occasion de célébrer l’unité de toute la communauté francophone et, pour la France, de réaffirmer ses liens si singuliers avec le Vietnam, "un acteur géopolitique incontournable".

"La France et le Vietnam sont liés par l’histoire et l’amitié. En 2013, nous fêterons le 40 e anniversaire de l’établissement de nos relations diplomatiques", a écrit l’ambassadeur de France au Vietnam Jean-François Girault dans une tribune dans le journal en ligne du Parti communiste du Vietnam.

"L’évolution de la coopération et des échanges entre nos deux pays est à l’image de leurs transformations respectives. Pour la France, le Vietnam est un acteur géopolitique incontournable, une économie dynamique ouverte vers l’Europe et bien sûr, l’un des trois membres asiatiques de l’OIF", a souligné le diplomate.

Le Vietnam et la France font partie d’un ensemble de 75 États et 220 millions de locuteurs répartis dans le monde entier. "La Francophonie nous permet à la fois de renforcer notre unité à travers la langue française et de nous enrichir de nos différences. Partageant les valeurs universelles au sein de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), nous pouvons non seulement nous comprendre, mais aussi réfléchir ensemble et faire face solidairement aux mutations du monde contemporain", a-t-il pousuivi.

Il y a bientôt 20 ans, en février 1993, la visite du président François Mitterrand, premier chef d’État français à se rendre à Hanoi depuis l’indépendance, avait marqué l’intérêt de la France pour la politique vietnamienne du Renouveau, le "Dôi Moi". En 1997, le président Jacques Chirac y est venu à son tour, à l’occasion du Sommet de la Francophonie avant d’y revenir en visite d’État en 2004. Le voyage du Premier ministre François Fillon en novembre 2009 a confirmé la continuité de cet engagement que ponctuent des visites ministérielles régulières.

"La relation franco-vietnamienne est riche de la proximité et du dialogue culturel entre les deux pays. L’Institut français, à Hanoï, Hô Chi Minh-Ville, Huê et Dà Nang, promeut la Francophonie ainsi que notre diversité culturelle", a plaidé l’ambassadeur.

La France soutient activement le festival de Huê et, à Hanoi, l’Espace est un lieu de vie de la Francophonie et de la diffusion de la culture francophone et française. La France a également décidé d’investir dans la formation des élites vietnamiennes, en portant notamment la création de l’Université des sciences et des technologies de Hanoi (USTH), université nouvelle, aux standards internationaux, liant la formation académique, la recherche scientifique et le monde industriel. Elle participe également à la formation d’étudiants vietnamiens, par les enseignements décentralisés ou le programme de bourses d’études supérieures en France.

Cette année, en étroite collaboration avec les autorités vietnamiennes, le Groupe des ambassades, délégations et institutions francophones représentées au Vietnam (GADIF) organise durant le mois de mars tout un ensemble d'événements pour célébrer la Francophonie au Vietnam.

Le programme des manifestations particulièrement riche et varié témoigne de la vigueur, de la richesse et de la diversité de la Francophonie dans le pays. Ainsi, outre le Festival du film francophone, les concerts, les conférences et les concours, le ministère vietnamien des Affaires étrangères organise en collaboration avec le Bureau régional de l'OIF et les membres du GADIF une soirée de célébration officielle à l'Opéra de Hanoi.

"Le Vietnam, membre fondateur de la Francophonie, marque ainsi indubitablement son engagement au sein cette organisation des pays qui - selon la formule consacrée - ont le français en partage et œuvrent au service des valeurs de paix, de solidarité et de respect de la diversité linguistique et culturelle", a conclu le diplomate. – AVI

Voir plus