La Loi sur les entreprises étatiques expirera le 1er juillet prochain. Les établissements étatiques doivent ainsi trouver une reconversion convenable pour s'adapter rapidement à la Loi sur les entreprises.

C'est ce qu'a déclaré Nguyen Bich Dat, vice-ministre du Plan et de l'Investissement, lors du forum "Restructuration et développement des entreprises publiques", organisé jeudi à Hanoi.

Il a estimé que ce nouveau cadre juridique et ce nouveau modèle d'organisation créeront autant d'opportunités que de défis à ces entreprises ainsi qu'aux décideurs de politiques et gestionnaires économiques.

Leur restructuration permettra d'établir un secteur économique étatique vraiment puissant, compétitif et capable de jouer le rôle de moteur de l'économie nationale dans un climat concurrentiel sain et équitable, a souligné Nguyen Bich Dat.

Bui Duc Hai, rédacteur en chef adjoint du journal "Dau Tu" (Investissement), a déploré la lenteur relative de la reconversion des entreprises étatiques. Selon lui, le processus d'actionnarisation n'a pas vraiment créé de grandes avancées. Le modèle de groupe économique étatique est encore dans la phase d'expérimentation. Le recrutement expérimental de directeurs ou directeurs généraux provenant du secteur privé laissent encore à désirer.

Selon Tran Dinh Thien, directeur de l'Institut d'économie du Vietnam, a lui formulé des prévisions sur les perspectives de l'économie après la mise en oeuvre des mesures gouvernementales de stimulation de la consommation et de l'investissement.

L'an prochain, on peut tabler sur une croissance de 6,5% du PIB, une réduction du déficit budgétaire, un maintien de l'inflation à 7-8%, et ce sans causer d'énormes pressions sur les politiques monétaires, a-t-il estimé.

Le pays compte actuellement environ 1.500 entreprises entièrement publiques dont les activités sont régies par la loi sur les entreprises étatiques. Ces entreprises sont pour la plupart dans les secteurs du pétrole et du gaz, de l'électricité, du ciment, des minerais... et représentent un taux important de la production industrielle, du PIB national et des recettes budgétaires de l'Etat. -AVI