Transformation du pangasius dans la société par actions d'import-export des produits aquatiques de Can Tho. (Photo: VNA)

Hanoï (VNA) – En juillet, les exportations nationales de produits agricoles, sylvicoles et aquatiques se sont chiffrées à 3,55 milliards de dollars. Celles de produits agricoles sont estimées à 1,64 milliard, de produits sylvicoles à 893 millions, de produits aquatiques à 785 millions et de produits d’élevage à 63 millions.

Selon le ministère de l’Agriculture et du Développement rural, de janvier à fin juillet, le pays a exporté pour 23,03 milliards de dollars de ces produits, soit une hausse de 2% en variation annuelle. Les exportations de huit groupes de produits ont dépassé un milliard de dollars.

En détail, les exportations de produits agricoles principaux ont atteint 10,84 milliards de dollars, dont le café avec 1,8 milliard, le caoutchouc avec 1,1 milliard, le riz avec 1,73 milliard, la noix de cajou avec 1,8 milliard et les légumes avec 2,3 milliards.

Entre janvier et juillet, les produits aquatiques ont rapporté 4,68 milliards de dollars, en légère baisse en glissement annuelle (-1%) en raison de la chute des exportations de ses deux produits phares : poisson tra (pangasius) et crevettes.  

Quant aux produits sylvicoles, les exportations ont bien maintenu leur croissance en atteignant près de 6,01 milliards de dollars en sept mois, soit une hausse de 17,3% sur un an, dont plus de 5,6 milliards de bois et de ses produits dérivés (+16,1%) et 264 millions de dollars de produits en rotin et en bambou (+46,6%).

Le pays a importé pour 2,5 milliards de dollars de produits agricoles, sylvicoles et aquatiques en juillet, et 18 milliards au cours des sept premiers mois de l’année. Ainsi, le secteur a affiché un excédent commercial de près de 5 milliards de dollars en sept mois, soit une hausse de 12% sur un an.

Dans les temps à venir, les exportations des produits agricoles continuent à confronter à de nombreux défis et sont difficiles à atteindre une croissance si élevée en raison des impacts de la baisse de l’économie mondiale.

En effet, des produits agricoles vietnamiens font actuellement face à la concurrence féroce dans des marchés d’importation, entraînant une forte baisse des prix, alors que leurs grands débouchés tels que Etats-Unis, Union européenne, Chine, Japon, République de Corée… renforcent la protection de leurs produits agricoles en appliquant des normes sur la gestion de la qualité, la sécurité sanitaire des aliments et la traçabilité.
 
Face à cette situation, le ministère de l’Agriculture et du Développement rural renforcera le contrôle de la contrebande sur le marché domestique, élargira des marchés d’exportation, et aidera les localités à bien répondre aux exigences des importateurs.

En outre, le ministère promouvra la présentation et l’édification de marques des produits agricoles, notamment de produits phares, expédiés vers la Chine. –VNA