Le ministre allemand de l’Économie Peter Altmaier

Hanoi (VNA) - L’Accord de libre-échange UE-Vietnam garantira aux produits allemands l’accès au marché vietnamien. Il incitera aussi les entreprises allemandes à investir dans ce marché.

C’est ce qu’a déclaré le ministre allemand de l’Économie Peter Altmaier après la signature  de l’Accord de libre-échange (EVFTA) et de l’Accord de protection des investissements (EVIPA) entre le Vietnam et l’Union européenne.

De son côté, Volker Treier, un responsable de la Chambre de Commerce et d’Industrie d’Allemagne, estime que l’EVFTA est une «impulsion importante» pour l’économie allemande. Selon lui, la valeur des échanges commerciaux Allemagne-Vietnam sera portée à 20 milliards d’euros dans quelques années contre 13 milliards actuellement.

Le 30 juin à Hanoi, le Vietnam et l'UE ont signé l’EVFTA et l’EVIPA. Ces accords ont été signés par la commissaire européenne en charge du commerce, Cecilia Malmström, et le ministre vietnamien de l'Industrie et du Commerce, Tran Tuan Anh, plus de trois ans après la fin des négociations en décembre 2015.

Ces accords seront soumis à l'Assemblée nationale du Vietnam ainsi qu'au Parlement européen pour ratification. Une fois approuvé, l'accord de libre-échange entrera en vigueur. Entre-temps, en plus des procédures ci-dessus, l’EVIPA doit également être approuvé par les Parlements des États membres de l'UE conformément aux procédures internes de chaque pays.

Le Vietnam est actuellement le deuxième partenaire commercial de l'ASEAN en Europe, avec un chiffre d'affaires commercial de près de 50 milliards d'euros et une valeur commerciale de services supérieure à 3 milliards d'euros. Les principales exportations vietnamiennes vers l’UE sont équipements de télécommunication, chaussures et textile, meubles et produits agricoles. L'UE exporte principalement vers le Vietnam machines et véhicules, produits chimiques, denrées alimentaires et boissons. -VNA