Les lauréats et le comité d’organisation de la 3e édition du concours d’étude de la littérature japonaise, le 18 juillet à Hanoï. Photo : CVN

 

Hanoï (VNA) - La cérémonie de remise des prix de la 3e édition du concours d’étude de la littérature japonaise "Inoue Yasushi" a eu lieu ce mercredi 18 juillet à Hanoï.

Lancée en 2015 par The Japan Foundation (Centre japonais d’échange culturel au Vietnam) et le Fonds de commémoration Inoue Yasushi, ce concours a réuni cette année huit œuvres japonaises très appréciées des chercheurs vietnamiens. Ce concours vise à promouvoir la recherche sur la culture japonaise, plus particulièrement sa littérature.

Trois ouvrages ont reçu ce prix. Les lauréats sont Phan Thu Vân (1er prix) avec "Voyage de la vie et patrimoine de mémoire dans les romans Tun-Huang d’Inoue Yasushi et Géant enfoui de Kazuo Ishiguro", Nguyên Thành Trung (2e prix) et Trân Thi Thuc (3e prix).

Ce concours a attiré de nombreux participants de différents âges. Le jury comprenait le chercheur Phan Nhât Chiêu, enseignant au Département de littérature et de langue de l’Université des sciences sociales et humaines de Hô Chi Minh-Ville; le chercheur Pham Xuân Nguyên, de l’Institut de littérature de l’Académie des sciences sociales de Vietnam et président de l’Association des écrivains de Hanoï; et Phan Hai Linh, président de la branche d’étude japonaise dépendant de l’Université des sciences sociales et humaines (Université nationale de Hanoï).

Consolider la passerelle culturelle entre les deux pays

Ando Toshiki, directeur du Centre japonais d’échange culturel au Vietnam, lors de la cérémonie de remise du prix "Inoue Yasushi", le 18 juillet à Hanoï. Photo : CVN

 

D’après Kuroda Hidehiko, chef de cabinet du Fonds de commémoration Inoue Yasushi, ce concours a pour but de promouvoir l’étude de la littérature japonaise au Vietnam. "Actuellement, de nombreuses entreprises japonaises investissent au Vietnam. Mais les échanges culturels sont aussi une passerelle contribuant au resserrement de l’amitié entre nos deux pays", a-t-il exprimé.

"Ce concours  nous a permis de réaliser que plusieurs chercheurs vietnamiens sont en train d’étudier la littéraire japonaise. À l’avenir, nous avons l’intention d’organiser de nombreux événements de ce type au Vietnam", a informé Ando Toshiki, directeur du Centre japonais d’échange culturel au Vietnam.

"Je suis attirée par les œuvres d’Inoue Yasushi. Cette récompense me permettra de continuer à étudier la littérature du pays du Soleil-Levant. J’espère que la littérature apportera de la joie à tous", a confié Phan Thu Vân, 1er prix. 

Le Fonds de commémoration Inoue Yasushi a été fondé en 1992 en mémoire du romancier japonais éponyme. Ses activités principales sont de remettre des prix aux individus et collectifs ayant contribué à la promotion de littérature japonaise, de collecter des documents, d’étudier et d’enseigner la littérature japonaise contemporaine.-CVN/VNA