Environnement des barrages sur le Mékong en discussion

Les représentants des six pays membres de la Commission du Mékong (MRC) ont discuté des évaluations stratégiques environnementales des projets hydroélectriques sur le Mékong.
Les représentants des six pays membres de la Commission du Mékong (MRC) ont discuté des évaluations stratégiques environnementales des projets hydroélectriques sur le Mékong.

Lors d'un colloque les 28 et 29 juin à Ho Chi Minh-Ville, des spécialistes de Chine, du Myanmar, du Laos, de Thaïlande, du Cambodge et du Vietnam ont avancé de nombreuses mesures pour atténuer les effets de la présence d'ouvrages hydroélectriques sur le flux principal du Mékong.

Ils ont également discuté du plan de construction de huit barrages en amont de ce fleuve en Chine, et de 12 autres en aval au Cambodge, au Laos et en Thaïlande. Selon la plupart de ceux-ci, ils auront un impact très important sur l'environnement comme sur la vie des populations riveraines.

Le Vietnam s'intéresse particulièrement aux études sur les conséquences pour l'environnement de ces projets ainsi qu'aux mesures qui permettront de les limiter sinon d'améliorer davantage la situation de grand cours d'eau, a affirmé Le Duc Trung, chef du bureau de la Commission du Mékong du Vietnam.

Aucun des 12 barrages hydroélectriques en aval du Mékong ne sera construit au Vietnam, mais ce dernier devra en subir les conséquences, a-t-il souligné.

Témoignage de la coopération étroite existant entre les pays de cette subrégion, ce colloque permettra aux gouvernements de faire des recherches sur ces projets hydroélectriques conformément aux règles et accords de la MRC. - AVI

Voir plus