Emploi efficient des aides publiques au développement

Les aides publiques au développement (APD) qui ont été accordées au Vietnam depuis 20 ans ont notablement participé à son développement socioéconomique.
Les aides publiques au développement (APD) qui ont été accordées au Vietnam depuis 20 ans ont notablement participé à son développement socioéconomique.

Fin 2012, les bailleurs internationaux avaient engagé plus de 71,7 milliards de dollars au Vietnam, dont 33,4 milliards ont été décaissés. Cette année, elles s'élèvent à près de 80 milliards de dollars. L'amélioration des mécanismes financiers de leur emploi est particulièrement nécessaire pour rehausser leur efficience.

Le ministère des Finances élabore une circulaire sur la gestion financière des programmes et projets financés par des APD. Le comité populaire provincial pourra réemprunter les APD et prêts préférentiels lorsqu'il répond aux conditions suivantes : être autorisé à réemprunter des fonds publics issus de prêts étrangers, posséder un projet d'investissement au développement socioéconomique financé par le budget public local, avoir la capacité de rembourser les prêts.

Lors d'un récent colloque, le groupe consultatif des bailleurs de fonds du Vietnam a proposé au ministère des Finances de publier la liste des projets pour lesquels le comité populaire provincial pourrait réemprunter les APD ou prêts préférentiels afin de les mettre en oeuvre, et de préciser les conditions nécessaires pour un réemprunt. L e ministère doit également contrôler les capacités du comité populaire provincial de faire face à son endettement.

Selon la Banque d'Etat, les mécanismes financiers en matière d'APD conditionne le succès des projets, aussi doivent-ils être définis et approuvés dès la phase d'élaboration du projet.

Selon la Banque mondiale, les bailleurs de fonds sont en train de changer leurs modalités d'investissement au Vietnam. Ils souhaitent investir dans des projets importants sur la base de leur efficience. En outre, l'entrée du Vietnam dans le groupe des pays de revenu moyen faible entraînera une diminution de l'octroi d'aides préférentielles. Cette circulaire doit donc envisager l'ensemble de ces points . -VNA

Voir plus