Efficacité de projets financés par la BAD et le Royaume-Uni

"La province de Hoa Binh a utilisé avec efficacité les prêts de la Banque asiatique de développement (BAD)".

"La province de Hoa Binh a utilisé avec efficacité les prêts de la Banque asiatique de développement (BAD)".

C'est ce qui ressort d'une séance de travail tenu mercredi entre la BAD et le Comité populaire provincial de Hoa Binh consacrée à l'utilisation des prêts de cette banque.

Actuellement, 19 programmes et projets bénéficiant d'aides publiques au développement (APD) ont été mis en oeuvre à Hoa Binh, d'un montant total de plus de 1.000 milliards de dongs dont plus de 850 milliards d'APD et 220 milliards de dongs venant du fonds de contrepartie du Vietnam.

Depuis 1998, cette province a déployé certains volets de 9 programmes et projets financés par la BAD, qui concernent l'éducation, la santé, la communication. Des projets de développement des infrastructures à la campagne ont également été déployés, notamment un micro-projet d'adduction d'eau d'un montant d'investissement de 30 milliards de dongs dans trois districts (Kim Boi, Tan Lac, Lac Son), au service de plus de 61.000 foyers.

Lors de cette séance de travail, Hoa Binh a également demandé à la BDA d'étudier l'investissement dans certains projets que sont la rénovation des infrastructures urbaines du bourg de Luong Son, district de Luong Son, l'adduction en eau d'irrigation dans le district de Yen Thuy et l'augmentation des fonds pour le projet de développement des infrastructures rurales dans les provinces montagneuses du Nord, d'un budget prévisionnel de 45 à 50 millions de dollars, qui est en train d'être mis en oeuvre dans cette localité.

Une délégation du programme d'aide aux pays étranger du Département britannique du Développement international (DFID), dirigée par son directeur général, Mme Joy Louise Hutcheon, a réalisé mercredi une visite de travail dans la province de Yen Bai (Nord). 

La délégation a visité et a eu une séance de travail avec le Centre de prévention et de lutte contre le VIH/Sida, examiné le rythme de déploiement d'un projet de prévention et de lutte contre cette pandémie, financé par le DFID et la Banque mondiale.

Ce projet, d'un coût total de plus de 915.000 dollars, est déployé dans 30 communes de Yen Bai.

Joy Louise Hutcheon a hautement apprécié la réalisation efficace des projets financés par le DFID, particulièrement celui de prévention et de lutte contre le VIH/Sida qui, selon elle, a permis de sensibiliser les locaux aux mesures de lutte contre cette pandémie et d'améliorer les compétences des cadres concernés .-AVI

Voir plus