La réunion des autorités de Dong Thap et de Pray Veng le 12 août dans la ville vietnamienne de Cao Lanh. Photo: thdt.vn

Dong Thap (VNA) – Des autorités des provinces de Dong Thap (delta du Mékong) et cambodgienne de Pray Veng se sont réunis le 12 août pour discuter des mesures visant à dynamiser leurs échanges commerciaux, notamment après l’ouverture au trafic de la porte frontalière Dinh Ba – Bontia Chacray.

Khouch Kunthia, gouverneur adjoint de Pray Veng, a partagé des difficultés en matière de gestion des activités commerciales, en particulier riz et mangue, avant d’exprimer le souhait d’étudier des modes d’expédition et des procédures douanières aux portes frontalières de Dong Thap.

Selon Vo Phuong Thuy, vice-directrice du service de l'Industrie et du Commerce de Dong Thap, le commerce entre les deux provinces a augmenté de 30% pour atteindre 100 millions de dollars en 2018. Au cours des sept premiers mois de 2019, il s'est élevé à 55 millions de dollars.

En promouvant une coopération durable et à long terme entre les deux localités, le commerce bilatéral pourrait augmenter, a-t-elle déclaré.

Des réunions de haut niveau entre les dirigeants des deux pays ont ouvert des opportunités commerciales pour les deux provinces, le Vietnam s’engage à appliquer des droits de douane de 0% sur 32 produits importés du Cambodge d’ici 2020; et le Cambodge fera de même sur 26 produits  originaires du Vietnam.

Le vice-président du Comité populaire de Dong Thap, Pham Thien Nghia, a annoncé que Dong Thap organiserait au quatrième trimestre, une foire commerciale et une cérémonie marquant l’ajout de la porte frontalière Dinh Ba-Bontia Chacray dans la liste des portes frontalières appliquant l’Accord Vietnam-Cambodge sur le transport routier.

Il a décrit ces évènements comme une belle occasion de renforcer les échanges commerciaux et le développement du tourisme entre les deux provinces.-VNA