Une session du Dialogue Shangri-La 2019. Photo : VNA

 

Hanoï (VNA) – Le Dialogue Shangri-La 2019 – forum annuel de sécurité en Asie, s’est clôturé après trois jours de travail à Singapour. Il a réuni, du 31 mai au 2 juin, un nombre record de délégations gouvernementales de 57 pays et territoires, dont 28 officiels de niveau ministériel, outre des spécialistes de premier rang.

Lors d’une interview accordée à l’Agence vietnamienne d’Information, le vice-ministre vietnamien de la Défense Nguyen Chi Vinh a déclaré que ce forum avait permis aux pays participants de présenter leurs politiques de défense et de sécurité et d’exprimer leurs préoccupations.

Selon le vice-ministre Nguyen Chi Vinh, le nombre record de participants est l’un des succès du Dialogue Shangri-La 2019. Cela a montré le grand intérêt de nombreux pays et territoires pour le Dialogue Shangri-La, comme pour la paix, la stabilité et la sécurité de la région. Un autre succès, c’est la conscience commune des pays sur la sécurité et la défense, les litiges, les conflits et les nouveaux défis de sécurité, ainsi que sur l’importance de garantir la paix et la stabilité.

S’agissant des contributions du Vietnam à cet événement, Nguyen Chi Vinh a indiqué que le discours prononcé par le ministre de la Défense, Ngo Xuan Lich, avait abordé plusieurs questions régionales sensibles, dont les différends souverains, commerciaux, ceux en matière de régimes politiques, de sciences et technologies et dans plusieurs autres secteurs. « Il s’agit d’un sujet d’actualité de la région, dont la Mer Orientale est une question qui suscite l’attention de tous les pays », a affirmé le vice-ministre Nguyen Chi Vinh.

« Le ministre Ngo Xuan Lich a souligné l’importance de créer une ambiance pacifique dans la résolution des différends entre nations ou groupes de nations, sans laquelle, les risques de conflit, même les risques de guerre, seraient élevés », a-t-il rappelé.

« Le ministre vietnamien a insisté sur la nécessité d’un bon esprit coopératif », a souligné Nguyen Chi Vinh, ajoutant que le ministre Ngo Xuan Lich avait cité comme exemple le cas du Vietnam et de la Chine dans le résolution du problème de la Mer Orientale. Selon le ministre Ngo Xuan Lich, le Vietnam et la Chine doivent se considérer l’un l’autre comme des partenaires et dans cet esprit, respecter le droit international et les intérêts légitimes, pour résoudre les désaccords dans les questions souveraines.

Le vice-ministre Nguyen Chi Vinh a en outre parlé des initiatives du Vietnam en termes de maintien de la paix et de la stabilité de la région, de promotion de la coopération pour traiter les défis de sécurité transnationaux, notamment en 2020 où le Vietnam assumera la présidence tournante de l’ASEAN (Association des Nations de l’Asie du Sud-Est).

Il a annoncé que plusieurs activités seraient organisées en 2020 dans le cadre de la conférence des ministres de la Défense de l’ASEAN (ADMM) et de sa version élargie (ADMM+). Une déclaration commune – Déclaration de Hanoï des ministres de la Défense de l’ASEAN sur l’amélioration de l’efficacité de la coopération des 10 pays membres du bloc régional dans ce secteur, serait publiée, dans le but de resserrer la solidarité et l’unité de l’ASEAN afin de faire face aux défis régionaux.

Nguyen Chi Vinh a affirmé que le Vietnam comptait également présenter une vision stratégique pour l’Asie-Pacifique dans le cadre de l’ADMM+, laquelle traiterait des questions de sécurité pendant la période 2010-2020 et dans les 10 prochaines années.

Le vice-ministre a déclaré que Hanoï cherchait en outre à rendre plus substantielle la coopération dans le cadre de l’ADMM et de l’ADMM+, ainsi qu’à renforcer la participation des puissances à l’ADMM+ pour contribuer mieux à la paix régionale. Actuellement, plusieurs pays tels que le Royaume-Uni, la France, le Canada, la Mongolie, et l’Union européenne, souhaitent participer à l’ADMM+, a indiqué Nguyen Chi Vinh.

A propos des discours du secrétaire américain à la Défense par intérim, Patrick Shanahan, et du ministre chinois de la Défense nationale, Wei Fenghe, le vice-ministre Nguyen Chi Vinh a indiqué que tous les pays s’intéressaient aux activités réelles de ces deux nations dans les temps à venir, dont leur comportement à l’égard des petits Etats. -VNA