Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc (gauche) et son homologue italien Giuseppe Conte lors du Sommet du G7 élargi, en juin 2018 au Canada. Photo : VNA

 

Hanoï (VNA) – Le Premier ministre italien Giuseppe Conte effectuera les 5 et 6 juin une visite officielle au Vietnam sur invitation de son homologue vietnamien Nguyen Xuan Phuc.

Le Vietnam et l’Italie ont établi leurs relations diplomatiques le 23 mars 1973. L’Italie fut le premier pays d’Europe occidentale à soutenir grandement le renforcement de la coopération entre le Vietnam et l’Union européenne, ainsi que la normalisation des relations entre le Vietnam et les organisations financières, commerciales et monétaires internationales.

En 2013, à l’occasion de la visite d’Etat en Italie du secrétaire général du Parti communiste du Vietnam, Nguyen Phu Trong, les deux pays ont signé une déclaration commune sur l’établissement d’un partenariat stratégique.

Les deux pays disposent de différents mécanismes de coopération, dont le dialogue stratégique au niveau de vice-ministre des Affaires étrangères, le dialogue de politique de défense au niveau de vice-ministre de la Défense, le comité mixte de coopération économique. Ils sont en train de négocier des accords sur l’extradition, le transfert des personnes condamnées, l’entraide judiciaire en matière pénale…

Sur le plan économique, l’Italie est le 4e partenaire commercial du Vietnam au sein de l’Union européenne. Le Vietnam est son plus grand partenaire commercial au sein de l’ASEAN (Association des Nations de l’Asie du Sud-Est). Les échanges commerciaux bilatéraux ont atteint 4,67 milliards de dollars l’année dernière.

Fin 2017, l’Italie était au 32e rang parmi les 128 pays et territoires investissant au Vietnam, avec 388 millions de dollars répartis dans 86 projets. Les capitaux italiens ont été versés principalement dans les industries manufacturières, les chaussures en cuir, la construction… L’Italie a décidé d’introduire le Vietnam dans la liste des 10 marchés émergents prioritaires pour développer les relations dans le commerce et l’investissement.

En matière d’aide publique au développement, l’Italie finance actuellement 11 projets en cours au Vietnam et six autres en préparation. Les aides italiennes sont notamment réservées aux secteurs de la gestion de l’eau, de la santé, de l’environnement, du développement des ressources humaines, des PME…

La coopération bilatérale dans d’autres secteurs se développe de façon dynamique. A ce jour, les deux pays ont signé 72 projets de coopération dans l’éducation et la formation. En 2018, près de 65.000 Italiens ont visité le Vietnam. Entre 2003 et 2013, le gouvernement italien et l’UNESCO ont aidé le Vietnam à restaurer le sanctuaire de My Son, avec un budget de 1,5 million de dollars. Les deux pays préparent la signature d’un programme de coopération dans l’éducation pour 2018-2021 et d’un accord sur la reconnaissance mutuelle de diplômes.

La prochaine visite du Premier ministre italien permettra d’intensifier les relations bilatérales dans la politique, la diplomatie, la défense, la sécurité, l’économie, l’adaptation au changement climatique, la gestion de l’eau, l’agriculture, la culture, l’éducation, le tourisme, les sciences et les technologies… Elle contribuera également au développement de la collaboration au sein des forums multilatéraux.-VNA