Hoang Minh Nhat, patronne de l'enseigne de boulangerie Minh Nhat. Photo : intrnet

 

Hanoï (VNA) – Deux Vietnamiennes viennent d’être ​récompensées au concours  "Business Efficiency and Success Target (BEST) du Forum de coopération économique Asie-Pacifique (APEC).

La première est Hoang Minh Nhat, patronne de l'enseigne de boulangerie Minh Nhat, qui est aussi la lauréate du concours Masterchef en 2014. Elle a obtenu le "Prix du plus grand potentiel de croissance" (Highest growth potentiel awards).

La seconde est Nguyen Thi Minh Lien, fondatrice de la Sarl de production, de commerce et des services Chau Thong. Cette femme d’affaires a remporté le "Prix spécial de la Russie".

Outre ces deux femmes d’affaires, le comité d’organisation a aussi remis des prix à quatre autres personnes, dont la Japonaise Rika Yajima, qui a devancé 11 autres candidates pour rafler le "Meilleur prix de l’APEC" (APEC Best Award).

Rika Yajima est la fondatrice et directrice générale de l’Aeru, une société spécialisée dans les produits réservés aux nouveau-nés et enfants. Elle a ouvert son premier magasin en ligne en 2012 après l’ouverture de deux magasins de vente au détail à Tokyo et Kyoto. Pour l’heure, sa compagnie emploie dix employés et coopère avec 45 ateliers artisanaux.

Les candidates à ce concours sont présentées par les économies membres de l’APEC. Ces candidates gèrent ou sont propriétaires de petites entreprises de deux à cinq ans. Elles sont évaluées en se basant sur les critères suivants : possibilités d’élargissement de leur modèle d’affaires, potentiel de croissance, créativité, perspectives de développement sur le marché étranger, possibilités de création d'emplois et promotion du développement des ressources humaines.

Au concours BEST Awards, les candidates qualifiées ​pour la finale doivent présenter leurs affaires devant un jury issu des secteurs public et privé.

Organisé par l’APEC, ce concours vise à présenter largement le succès de petites entreprises gérées par des femmes et à leur ouvrir des ​portes pour leur épanouissement à l’étranger. Ce concours contribue à aider les participantes et les investisseurs internationaux potentiels à entrer en contact ainsi qu'à rechercher des partenaires commerciaux dans la région.

"Par le biais de ce concours et des succès de ces femmes d’affaires, BEST Awards souhaite transmettre l’inspiration aux autres femmes pour qu’elles se lancent ​dans le commerce et créent leurs entreprises", a conclu Natalia Strigunova, experte au ministère russe du développement économique, organisateur dudit concours aux côtés de l’OPORA, une ONG russe spécialisée dans le soutien aux PME. -VNA