Rencontre entre la délégation du FPV et des Vietnamiens en Australie. Photo: VNA

 

Sydney (VNA) – Dans le cadre de sa visite de travail en Australie, une délégation du Comité central du Front de la Patrie du Vietnam (FPV) dirigée par son vice-président et secrétaire général Hau A Lenh a rencontré, le 7 décembre à Sydney, des hommes d’affaires et des Vietnamiens établis dans ce pays.

Lors de cette rencontre, la délégation du FPV a écouté des avis et opinions des Vietnamiens établis en Australie concernant la préservation de la nationalité vietnamienne, des procédures d'investissement au Vietnam, la conservation de la culture traditionnelle...

Plusieurs ont proposé de mettre en ligne des manuels d’enseignement de la langue vietnamienne afin que leurs enfants puissent y accéder facilement. Certains ont souhaité que les entreprises des Vietnamiens en Australie puissent introduire rapidement des technologies avancées au Vietnam, notamment dans les domaines de l’éducation et de l’agriculture high-tech.  

S’agissant de la situation de la communauté vietnamienne en Australie, Tran Ba Phuc, président de l’Association des hommes d’affaires vietnamiens en Australie, a indiqué que l'Australie était l’un des pays ayant le plus grand nombre de Vietnamiens avec plus de 320.000 personnes et près de 30.000 étudiants.

Mme Nguyen Thi Hoang Thuy, représentante en chef du service du commerce de l'ambassade du Vietnam en Australie, a déclaré que les relations commerciales bilatérales s’étaient fortement développées cette année. Les exportations vietnamiennes vers l'Australie ont progressé plus de 20% au cours des 10 premiers mois de cette année.

Ces trois dernières années, l’Australie a ouvert son marché aux trois fruits frais vietnamiens : les litchis, les mangues et les fruits du dragon, et probablement les longanes l’année prochaine, a-t-elle fait savoir.

De son côté, le vice-président et secrétaire général du Comité central du FPV, Hau A Lenh, a souligné le rôle des 30.000 étudiants vietnamiens en Australie, qui constituent une ressource importante, car le Vietnam manque encore du personnel qualifié dans le contexte d’intégration mondiale approfondie. -VNA