Un colloque intitulé “La valeur ajoutée du café au sein de la chaîne de production et de transformation” s'est tenu dimanche matin, dans le cadre des activités du 4e Festival du café de Buôn Ma Thuôt, qui a lieu du 9 au 13 mars. 

Ce colloque, qui a réuni spécialistes, décideurs politiques et entrepreneurs, visait à trouver des solutions pour développer les plantations de caféiers ainsi qu’augmenter les profits générés par l'ensemble des acteurs de la chaîne, allant de la production à la commercialisation du café.

Certains grands thèmes ont été abordés, comme le tour d'horizon et les perspectives du secteur de café dans et hors du pays, le renouvellement de ce secteur, le programme de réforme de ce secteur vietnamien, la production caféière durable, les solutions pour accroître la valeur ajoutée du café, etc.

Selon le rapport du ministère de l’Agriculture et du Développement rural, les caféiers couvrent actuellement environ 550.000 ha au Vietnam, soit 400 fois plus qu'en 1975. Pendant les années 2007-2011, le Vietnam a récolté entre 1,1 et 1,2 million de tonnes de café par an, avec un pic en 2011-2012 (1,6-1,7 million de tonnes).

En 2012, le Vietnam a exporté 1,76 million de tonnes de café, rapportant 3,74 milliards de dollars au pays, soit une hausse de 40,3% en volume et de 36% en valeur. Le café du Vietnam est présent dans près de 80 pays. Le Vietnam a même dépassé le Brésil pour décrocher le titre de premier exportateur mondial de café (Robusta en très large majorité). - AVI