Le président du Comité populaire de Dong Thap Nguyen Van Duong prend la parole lors du colloque. Photo: VNA

 

Dong Thap (VNA) - Le Comité populaire de la province de Dong Thap (Sud) et l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) ont organisé jeudi un colloque sur la conservation de la biodiversité dans le Parc national de Tràm Chim qui a été classé 2000e site Ramsar parmi les zones humides du monde et 4e site Ramsar du Vietnam.

Lors du colloque, Nguyen Hoang Minh Hai, chef du bureau de la science et de la coopération internationale du Parc national de Tram Chim, a déclaré que les travaux de conservation de la biodiversité avaient permis de rétablir 192 hectares de fleurs de Xyridaceae, de Pinguicula arvetii ainsi que plusieurs plantes indigènes. Les aires des oiseaux ont été également restaurées.

Selon Nguyen Hoang Minh Hai, les chercheurs ont découvert 36 espèces aquatiques en surveillant le passage des poissons dans les égouts et ont découvert 71 autres variétés végétales. Ils ont également relâché plus de 10 espèces de poissons dans le parc.

Pour conserver la biodiversité du parc national de Tram Chim, dans les temps à venir, il faut réajuster et compléter le personnel du groupe consultatif sur les zones inondées du parc, permettre à la population d'utiliser de manière convenable des ressources naturelles pour améliorer leurs moyens de subsistance pendant la saison des inondations.

Duong Van Ni de la faculté de l'environnement et des ressources naturelles de l'Université de Can Tho a souligné les impacts majeurs sur la biodiversité du parc national de Tram Chim : le changement de l'écosystème, la surexploitation, la pollution, les épizooties, les espèces exotiques envahissantes et le changement climatique. La priorité devrait se concentrer sur le développement des champs de gazon puis des forêts de Melaleuca, a-t-il ajouté.

Le parc, inondé pendant la moitié de l'année et sec pendant les six autres mois, s'étend sur plus de 7.300 hectares dans le district de Tam Nong. Il abrite 250 espèces d'oiseaux aquatiques, 100 espèces de poissons d'eau douce et 190 variétés de plantes.

Le parc est devenu une destination de choix pour les touristes nationaux et étrangers. En 2017, il a accueilli plus de 134.000 visiteurs, +28,87% en glissement annuel. -VNA