Hô Chi Minh-Ville (VNA) - De la gestion de la qualité à l’adoption d’une production de qualité mieux adaptée aux besoins du marché, les experts ont discuté jeudi 16 novembre lors d’une conférence internationale à Hô Chi Minh-Ville des mesures pour développer l’industrie agroalimentaire.

Une chaîne de production à l’usine de produits laitiers dans la province de Binh Duong. Photo : VNA

L’industrie alimentaire vietnamienne a maintenu une croissance continue pendant de nombreuses années, tirée en particulier par les filières fruits et légumes, lait, boissons non alcoolisées, vins et bière, selon le ministère de l’Industrie et du Commerce.

Avec plus de 40 milliards de dollars de ventes annuelles de produits alimentaires et de boissons sur le marché national, et plusieurs dizaines de milliards de dollars d’exportations de produits agricoles, l’industrie agroalimentaire est l’un des plus riches en potentiel du Vietnam.

Mais elle doit relever de grands défis en raison d’une concurrence toujours plus acerbe des entreprises étrangères, des demandes de plus en plus exigeantes en termes de sûreté alimentaire et de design, d’approvisionnement en matières premières, et d’investissement dans la recherche et le développement.

Afin de soutenir la croissance de l’économie en général et de développer l’industrie alimentaire de manière durable, les experts ont recommandé de développer le marché en améliorant la qualité des produits, de construire et développer des marques forts, et d’augmenter progressivement la valeur des exportations alimentaires.

Le Vietnam qui se positionne comme un "panier alimentaire du monde", est un acteur important dans l’exportation mondiale de produits agroalimentaires, avec en premier lieu riz, café, thé, noix de cajou, produits aquatiques, fruits et légumes. – VNA