Hanoi (VNA) – Des ministères et branches ont fourni lors d’un dialogue tenu mercredi 13 décembre à Hanoi des explications aux entreprises japonaises sur plusieurs problèmes qu’elles rencontrent au Vietnam.
 
Le ministre et chef de l’Office du gouvernement Mai Tiên Dung (à gauche) lors du dialogue, le 13 décembre à Hanoi. Photo : VGP
 
Ils ont apporté des éclairages sur les problèmes relatifs aux mécanismes, politiques et procédures administratives sur les activités de production et de commerce soulevés par les entreprises japonaises en opération au pays.

Ce dialogue est organisé par le Conseil consultatif sur la réforme administrative du gouvernement et présidé par le ministre et chef de l’Office du gouvernement Mai Tiên Dung.

Au menu figuraient notamment la réglementation sur l’assurance sociale obligatoire pour les travailleurs étrangers au Vietnam, la circulaire 23/2015/TT-BKHCN sur l’importation de machines et équipements d’occasion et le décret 116/2017/ND-CP sur la fabrication, l’assemblage, l’importation d’automobiles et la fourniture de services de garantie et de maintenance automobiles.
 
Le représentant d’une entreprise japonaise s’exprime lors du dialogue, le 13 décembre à Hanoi. Photo : VGP

Le développement économique du Vietnam étant d’un intérêt majeur pour le gouvernement japonais, le Japon va toujours créer des conditions pour la croissance vietnamienne, selon l’ambassadeur du Japon au Vietnam, Kunio Umeda.

Le Japon est le deuxième plus grand investisseur étranger, avec plus de 46 milliards de dollars engagés dans plus de 3.500 projets en activité, y compris ceux de nombreux grands groups japonais. 

Il est également le sixième plus grand partenaire commercial du Vietnam avec les échanges bilatéraux atteignant près de 30 milliards de dollars en 2016. – VNA