Hanoi (VNA) – Plusieurs entreprises indiennes ont inspecté de possibles sites de production de denim ou cherché à augmenter les commandes au Vietnam au lendemain du salon "Denims and Jeans Vietnam" tenu fin juin à Hô Chi Minh-Ville.
 
Le 3e salon international "Denims and Jeans" a réuni en juin dernier de grands noms du secteur venus de 11 pays. Photo : VNS

Si nous implantons notre usine au Vietnam, nous auront l’opportunité d’obtenir une grande quantité de commandes, plus une main-d’œuvre qualifiée, a indiqué au journal "Dâu tu" (Investissement) Thamarai Selvan, directeur du marketing de KG Fabriks qui pense déménager son usine de la Chine au Vietnam.

La société Anubha Industries a elle négocié avec des fournisseurs de denim, tissu utilisé notamment pour la confection des jeans. Son directeur du marketing Amit Desai a dévoilé que des accords de coopération commerciale seront bientôt annoncés.

Le Vietnam compte de grands noms dans la production du denim et du jean comme Phu Cuong, Thien Nam, Viet Hong, Phong Phu, Tuong Long… Leurs produits sont destinés non seulement aux usines textiles du pays, mais encore à l’exportation.

Le Vietnam est même considéré comme un nouveau centre de production de denim du monde, a constaté Sandeep Agarwal, directeur de Balaji Enterprise et fondateur de Denimandjeans,  estimant que le secteur du textile et de l’habillement du Vietnam est un aimant pour les investisseurs étrangers.

Avec 176 projets totalisant environ 814 millions de dollars, l’Inde se place actuellement au 28e rang sur 126 investisseurs étrangers au Vietnam.    

En seulement deux éditions, "Denims and Jeans" a attiré de nombreux détaillants et marques de mode de par le monde, particulièrement d’Europe et des Etats-Unis où la demande en denim et en jean se classe au premier rang mondial, a-t-il fait savoir.

Le 3e salon international "Denims and Jeans", organisé les 27 et 28 juin à Hô Chi Minh-Ville, a réuni des acteurs du secteur venus du Vietnam et des pays et territoires comme l’Inde, la Suisse, la Thaïlande, Hong Kong (Chine), la République de Corée, la Chine, Singapour.

En signant de nombreux accords de libre-échange, en particulier celui entre l’Union européenne et le Vietnam, et l’accord de partenariat transpacifique global et progressiste, le Vietnam est devenu l’une des principales destinations pour les investisseurs dans l’industrie du textile et de l’habillement, a déclaré le président de l’Association du textile et de l’habillement du Vietnam (VITAS) Vu Duc Giang.

Selon la VITAS, le secteur du textile et de l’habillement a réalisé en 2017 un chiffre d’affaires à l’export d’environ 31,2 milliards de dollars, dont 20% provenant des exportations de vêtements et accessoires à base de denim.

Les exportations textiles indiennes vers le Vietnam ont progressé de 44% en 2017, à 429 millions de dollars, un chiffre très modeste par rapport à l’objectif de 15 milliards de dollars d’échanges commerciaux entre les deux pays à l’horizon 2020. – VNA