Le dialogue sur la qualité des infrastructures organisé par le ministère japonais de l'Économie, du Commerce et de l'Industrie, jeudi à Ho Chi Minh-Ville.

Ho Chi Minh-Ville (VNA) - Des experts du Japon et du Vietnam ont discuté de la coopération pour investir dans les infrastructures, notamment celles de transport dans des villes à urbanisation rapide, lors d'un dialogue le 7 décembre à Ho Chi Minh-Ville.

Le dialogue était organisé par le ministère japonais de l'Économie, du Commerce et de l'Industrie dans le cadre de la 15e Foire commerciale internationale du Vietnam (Vietnam Expo) à Ho Chi Minh-Ville.

Junichi Kawaue, Consul général du Japon à Ho Chi Minh-Ville, a déclaré que le Vietnam jouait un rôle important dans le développement de l'ASEAN. Par conséquent, le développement durable d'infrastructures de qualité, en termes de transport routier, ferroviaire et maritime, est essentiel non seulement pour le Vietnam mais aussi pour la connectivité des transports de la région.

"En tant que centre économique du Vietnam, Ho Chi Minh-Ville a besoin d'infrastructures de haute qualité", a-t-il dit, notant que "le Japon veut continuer à contribuer à d'importantes infrastructures de transport dans la ville comme la ligne de métro N°1, relier le port de Da Nang au corridor économique Est-Ouest et le port de Cai Mep-Thi Vai au corridor économique du Sud".

Le Van Khoa, vice-président du Comité populaire de Ho Chi Minh-Ville, a déclaré que sa ville espérait coopérer étroitement avec le Japon pour investir dans les infrastructures afin de se développer durablement et devenir un centre économique, financier et scientifique important du Vietnam et de l'Asie du Sud-Est.

Ho Chi Minh-Ville a mis en service de nombreux projets de transport importants comme la route Mai Chi Tho, l'avenue Dong Tay, le tunnel du fleuve Saïgon et les lignes de métro N°1 et 2. Dans le futur, elle se concentrera sur les auto-ponts, les intersections et les tunnels et les ponts traversant la rivière sous forme de partenariat public-privé.

Pour mener à bien ces projets, la ville appelle des partenaires étrangers, y compris japonais, à fournir des conseils et un soutien technique et financier. "Elle va créer des conditions optimales pour que les entreprises nationales et étrangères se donnent la main pour développer la ville", a ajouté Le Van Khoa. -VNA