Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc (gauche) et la Première ministre de la Norvège, Erna Solberg. Photo : VNA

 

Hanoï, 26 mai (VNA) - Le Vietnam et la Norvège ont publié une Déclaration conjointe sur la visite officielle du Premier ministre Nguyen Xuan Phuc en Norvège, ainsi que sur les accords conclus par les dirigeants du pays au cours de cette  visite.

La déclaration commune dit notamment :

Sur l'invitation de la Première ministre de la Norvège, Erna Solberg, le  Premier ministre du Vietnam,  Nguyen Xuan Phuc, s'est rendu en visite officielle au Royaume de Norvège les 24 et 25 mai 2019.

Au cours de la visite, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc s'est entretenu avec son homologue Erna Solberg, a eu des entrevues avec   le roi Harald V et la présidente du Parlement norvégien, Tone Troen.

Les deux Premiers ministres ont reconnu le renforcement et l'élargissement des relations bilatérales entre le Vietnam et la Norvège. Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a félicité la Norvège pour ses performances économiques ces dernières années et ses progrès dans le domaine de la croissance verte.

La Première ministre Erna Solberg a félicité le Vietnam pour ses réalisations socio-économiques et son rôle responsable dans les organisations multilatérales, notamment pour l'organisation réussie du Sommet de l'APEC en 2017, du Forum économique mondial sur l'ASEAN en 2018 et du deuxième Sommet entre les États-Unis et la République populaire démocratique de Corée  au début de 2019.

La Première ministre Erna Solberg et le Premier Ministre Nguyen Xuan Phuc ont exprimé leur gratitude pour les relations diplomatiques entre le Vietnam et la Norvège, établies pendant plus de quarante ans, et pour l’amitié de longue date et la coopération multiforme de ces deux pays.

4. Les deux premiers ministres se sont félicités des liens économiques croissants entre le Vietnam et la Norvège, comme en témoigne la coopération bilatérale toujours plus étroite dans des domaines tels que la foresterie, la protection de l'environnement, la pêche, l'aquaculture, les énergies renouvelables, le gaz naturel liquéfié (GNL), le transport maritime et la construction navale.

Les deux Premiers ministres ont réaffirmé leur détermination à renforcer davantage leurs relations économiques, commerciales et d’investissement de manière durable et inclusive, et ont exprimé la volonté de leurs pays de parvenir à une conclusion rapide des négociations sur un accord de libre-échange global et ambitieux entre le Vietnam et l'Association européenne de libre-échange (AELE).

Les Premiers ministres ont encouragé les milieux d'affaires des deux pays à continuer de promouvoir et d'étendre leur coopération en matière de commerce et d'investissement, notamment dans des domaines aussi importants que l'économie maritime, les énergies vertes et renouvelables, les technologies de l'information et les articles de consommation. Ils se sont félicités du Forum des affaires Vietnam-Norvège qui s'est tenu à Oslo dans le cadre de la visite.

Les deux Premiers ministres ont également encouragé les ministères et les organismes des deux pays à élargir leur dialogue et leur coopération bilatéraux dans des domaines tels que l'éducation, le tourisme, le sport, la culture, les échanges entre les peuples et les domaines de la femme, de la paix et de la paix, de la sécurité, y compris la résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations unies.

Le groupe de travail du Conseil des droits de l'homme des Nations unies chargé de l'Examen périodique universel (EPU) a examiné cette année la Norvège et le Vietnam. Les deux dirigeants ont souligné l'importance du processus d'EPU en tant que mécanisme d'examen par les pairs universel, transparent et dirigé par l'État, fondé sur le dialogue et la coopération. Les deux Premiers ministres ont reconnu le dialogue constructif sur les droits de l’homme entre le Vietnam et la Norvège et ont souligné l’importance de l’état de droit, des droits de l’homme et de la mise en œuvre de la Déclaration de l’Organisation internationale du Travail (OIT) sur les principes et droits fondamentaux au travail et des engagements pris accords de libre-échange régionaux et internationaux.

Les deux parties sont convenues de continuer à échanger visites et délégations à tous les niveaux, en particulier à haut niveau, en s'appuyant sur la visite officielle de la Première ministre Erna Solberg au Vietnam en 2015 et la visite de travail en Norvège en octobre 2018 de la vice-Première ministre Trinh Dinh. Dung, qui a donné un nouvel élan à la coopération multiforme entre les deux pays. Ils ont également convenu de poursuivre les consultations politiques annuelles au niveau des vice-ministres des Affaires étrangères et d'autres dialogues bilatéraux sur des questions d'intérêt mutuel.

Les deux Premiers ministres ont souligné l'importance des efforts déployés au niveau mondial pour réduire les émissions dues à la déforestation et à la dégradation des forêts dans les pays en développement, et se sont félicités de l'achèvement réussi du programme de l'ONU-REDD d'une durée de six ans au Vietnam. Ils ont également souligné leur engagement commun en faveur d'un développement inclusif et durable, comme en témoigne le Programme de développement durable à l'horizon 2030 et ses objectifs de développement durable. Ils ont applaudi les mesures importantes prises par de nombreux pays pour s'attaquer aux problèmes du changement climatique, de la montée du niveau de la mer et des déchets plastiques. La Première ministre Erna Solberg a évoqué les nouveaux projets régionaux en cours et concernant les déchets marins impliquant les États membres de l'ASEAN. Elle a salué le fait que le Vietnam sera représenté à la conférence "Notre océan" à Oslo en octobre prochain.

Les deux Premiers ministres ont également changé des questions d'intérêt commun aux niveaux régional et international. Ils sont convenus de renforcer la coopération des deux pays dans les instances régionales et multilatérales, en particulier aux Nations Unies, dans le Partenariat de dialogue sectoriel ASEAN-Norvège et dans l’ASEM.

Le Vietnam et la Norvège partagent un engagement en faveur d'un ordre international  égale, fondé sur des règles et fondé sur des règles, ainsi que d'un système multilatéral centré sur l'ONU. Les deux pays attachent de l'importance au rôle de l'ONU dans le règlement des différends internationaux par le dialogue et les consultations, conformément à la Charte des Nations Unies et au droit international. Les deux pays considèrent que la protection des civils contre les restes explosifs de guerre est une priorité, notamment par une sensibilisation aux risques et l'élimination des mines antipersonnel et des armes à sous-munitions. La Norvège assure la présidence du Traité d'interdiction des mines pour 2019 et a invité le Vietnam à participer à la quatrième conférence d'examen tenue à Oslo en novembre 2019.

Les deux Premiers ministres ont convenu que, si les deux pays étaient élus membres non permanents du Conseil de sécurité des Nations unies pour les périodes 2020-2021 et 2021-2022, respectivement, le Vietnam et la Norvège auraient ainsi une bonne occasion pour promouvoir la coopération régionale et mondiale en matière de paix et de sécurité.

Les deux Premiers ministres ont exprimé leur soutien aux efforts visant à promouvoir la paix, la stabilité, la coopération et l'amitié en Asie du Sud-Est. Ils ont réaffirmé qu'il importait d’assurer la liberté,  les droits et les devoirs énoncés dans la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982 (UNCLOS), qui fournit le cadre juridique de toutes les activités menées dans les océans et  en mer, et a appelé toutes les parties à régler les différends par des moyens pacifiques et conformément au droit international. - VNA