Le président du Vietnam Tran Dai Quang (droite) et le président américain Barack Obama. Photo: VNA
 

Hanoi (VNA) -  A l’invitation du président du Vietnam Tran Dai Quang, le président américain Barack Obama a effectué une visite historique au Vietnam pour célébrer le Partenariat intégral entre les deux pays et promouvoir leur vision commune sur l’avenir.

A cette occasion, lors de la rencontre entre les deux dirigeants le 23 mai, le Vietnam et les Etats-Unis ont rendu publique la Déclaration commune.

Dans leur déclaration commune, les deux parties se sont déclarées satisfaites des progressions rapides, substantielles et intégrales des relations entre les deux pays ces derniers temps selon les orientations du Partenariat intégral Vietnam – Etats-Unis en 2013 et la Déclaration sur la vision commune publiée à l’issue de la visite historique aux Etats-Unis en juillet 2015 du secrétaire général du Parti communiste du Vietnam, Nguyen Phu Trong.

Les intérêts communs des États-Unis et du Vietnam ont continué de s’accroître à travers l'intensification des échanges de délégations à tous les niveaux et le maintien de mécanismes de dialogue ; la promotion de la croissance économique grâce au renforcement des relations dans le commerce et l'investissement ; et l'approfondissement de la coopération dans l'éducation, les sciences et les technologies, la santé, la sécurité et la défense, la diplomatie populaire, les droits de l'homme, la question humanitaire, et le règlement des conséquences laissées par la guerre. Le renforcement des relations Vietnam - Etats-Unis a contribué et continue de contribuer positivement aux efforts communs de la communauté internationale dans le maintien de la paix, de la stabilité, de la coopération et du respect du droit international dans la région, dans l’édification d'une région sur la base des règles ainsi que dans la collaboration pour régler les défis régionaux et mondiaux, y compris le changement climatique, le développement durable, la santé mondiale, la non-prolifération des armes de destruction massive, le maintien de la paix et le trafic des animaux sauvages.

Dans cet esprit, les deux pays ont réaffirmé leurs engagements à respecter la Charte de l’ONU, le droit international, l’institution politique, l'indépendance, la souveraineté et l'intégrité territoriale de chaque pays. Les États-Unis et le Vietnam se sont également engagés à développer la communauté de l'ASEAN, et à coopérer avec la communauté internationale pour faire face aux défis mondiaux. Les deux parties se sont accordées pour se coordonner activement afin de promouvoir le partenariat intégral Vietnam – Etats-Unis dans les domaines suivants :

Renforcement des relations politiques et diplomatiques

Les deux parties se sont engagées à continuer d’échanger des délégations de tous échelons, notamment celles de haut rang, et de renforcer le dialogue entre les agences des deux gouvernements. Les deux parties ont aussi l’intention d’élargir les dialogues annuels de haut niveau entre leurs ministères des Affaires étrangères afin de discuter des mesures propres au renforcement du Partenariat intégral et d’autres problèmes d’intérêt commun. Les deux parties considèrent que le renforcement de la confiance mutuelle a un rôle crucial dans l’instauration d’une amitié et d’une coopération durables, saines et à long terme.

Renforcement des relations économiques

Les deux pays sont déterminés à se concentrer sur la promotion de la coopération économique, y compris le commerce, l’investissement, les sciences et les technologies, la formation de ressources humaines et le changement climatique. Les deux parties ont déclaré que l’accord de Partenariat trans-Pacifique (TPP) est économiquement et stratégiquement important, et qu’il permettra de promouvoir le commerce et l’investissement entre elles, d’accélérer la croissance économique et la création d’emplois. Les deux parties ont réaffirmé leurs engagements de chercher une ratification rapide et une application entière de cet accord, dont les engagements sur l’investissement, le soutien et le développement des affaires, la propriété intellectuelle, le textile, les services, le travail et l’environnement.

Les Etats-Unis se sont engagés à assister le Vietnam à travers des programmes d’assistance technique et de renforcement de capacités pour appliquer effectivement le TPP et répondre à ses hautes demandes. Les deux parties ont aussi réaffirmé leur engagement d’assurer une croissance économique inclusive et de créer des opportunités pour tous, ce qui est promu par l’innovation, l’esprit d’entreprise et le développement économique durable. Les deux parties ont souligné que la coopération au développement continue d’être une force motrice dans les relations bilatérales. Les deux pays sont convenus de promouvoir le commerce bilatéral et l’investissement réciproque, de continuer de travailler pour favoriser l’accès au marché des produits industriels, agricoles et aquacoles.

Les Etats-Unis et le Vietnam sont convenus d'effectuer des consultations par l’intermédiaire du groupe de travail bilatéral concernant le désir du Vietnam d’être reconnu en tant qu’économie de marché. Les deux pays ont salué la conclusion des conventions économiques importantes à l’occasion de la visite, telles que l’acquisition par VietJet Air de 100 Boeing 737 MAX et de moteurs de Pratt & Whitney, ainsi que le mémorandum de coopération sur l’énergie éolienne entre GE et le ministère vietnamien de l’Industrie et du Commerce.

Approfondissement des liens entre les deux peuples

Les deux parties ont déclaré leur soutien pour le renforcement des échanges entre les deux peuples pour améliorer leur compréhension mutuelle, leur coopération et leur amitié. Les Etats-Unis ont salué la décision du gouvernement vietnamien d’autoriser le Peace Corps à enseigner l’anglais au Vietnam. Le Vietnam et les Etats-Unis ont apprécié l’établissement de l’Université Fulbright Vietnam, laquelle sera une université vietnamienne aux normes internationales. Les deux parties ont salué l’accord bilatéral sur l’octroi du visa d’un an, pour entrées multiples, aux hommes d’affaires et aux touristes pour de courts séjours. Les deux parties ont particulièrement apprécié et reconnu le succès de la communauté vietnamienne aux Etats-Unis et leurs contributions au développement des relations bilatérales.

 

Renforcement de la sécurité et de la coopération de défense

Les États-Unis et le Vietnam ont réaffirmé leur engagement à renforcer la coopération de défense entre les deux pays conformément au mémorandum d'entente sur la promotion de la coopération bilatérale dans la défense en 2011 et la la Déclaration sur la Vision commune États-Unis - Vietnam sur les relations de défense signée en 2015, tout en donnant la priorité à la coopération humanitaire, au règlement de l'héritage de la guerre, la sécurité maritime, le maintien de la paix, l'assistance humanitaire et les secours en cas de catastrophe. Les deux parties ont réaffirmé qu'ils continueraient de renforcer la coopération dans les domaines de la sécurité, de la lutte contre la criminalité transnationale et la cyber-sécurité. Le Vietnam a salué la décision du gouvernement américain de lever totalement l'embargo sur les ventes d'armes létales au Vietnam. Le Vietnam a salué l'assistance des Etats-Unis en matière de sécurité maritime - notamment par le biais de l'Initiative de sécurité maritime (MSI), du programme de coopération dans la réduction des menaces, et du système de Financement militaire étranger (FMF) - et a cherché à travailler avec les États-Unis pour renforcer ses capacités maritimes. Les États-Unis et le Vietnam ont signé une lettre d'intention pour établir un groupe de travail sur l'Initiative de coopération dans le stockage d'équipements humanitaires et médicaux (CHAMSI), qui permettra de promouvoir la coopération dans l'assistance humanitaire et les secours en cas de catastrophe. Les États-Unis ont réaffirmé son soutien à des efforts du Vietnam pour maintenir la paix dans le but d'aider le pays à participer aux opérations de maintien de la paix des Nations Unies en 2017.

Les deux pays ont exprimé leur satisfaction quant à leurs efforts conjoints pour faire avancer les questions humanitaires et régler les conséquences de la guerre. En particulier, les États-Unis font grand cas de la coopération active du Vietnam dans la fourniture d'informations possibles sur les soldats américains toujours portés disparus pendant la guerre. Les deux parties se sont engagées à poursuivre leur coopération dans l'enlèvement des munitions non explosées. Le Vietnam a salué la coopération américaine pour achever la première phase de de décontamination de dioxine à l'aéroport international de Da Nang, et mettre en place la phase finale. Les États-Unis se sont engagés à travailler avec le Vietnam pour apporter une contribution importante à la décontamination de dioxine à la base aérienne de Bien Hoa.

Promouvoir les droits humains et la réforme juridique

Les deux pays se sont engagés à continuer de soutenir la promotion et la protection des droits de l'homme en conformité avec leurs propres constitutions et engagements internationaux respectifs. Les deux pays se sont félicités des résultats des dialogues positifs, francs et constructifs sur les droits de l'homme, en particulier le 20e cycle de dialogue États-Unis - Vietnam sur les droits de l'homme en avril 2016 afin de réduire les différences et de continuer à bâtir la confiance. Les Etats-Unis ont salué les efforts en cours du Vietnam dans l'amélioration de son système juridique et la mise en œuvre des réformes juridiques afin de mieux garantir les droits de l'homme et les libertés fondamentales pour tous, conformément à la Constitution de 2013. Le Vietnam a informé les États-Unis de son plan de réviser, de modifier et de rédiger de nouvelles lois, notamment la loi sur la religion et la croyance, la loi sur les associations, la loi amendée sur l'assistance juridique, la loi amendée sur le registre juridique, et la loi sur la publication des décisions administratives. Les deux parties ont reconnu les contributions que les organisations sociales et religieuses continuent à apporter dans les domaines de l'éducation, de la santé et des services sociaux dans les deux pays. Les deux parties ont encouragé la coopération pour s'assurer que toutes les personnes - quel que soit le sexe, la race, la religion et l'orientation sexuelle, et notamment les personnes handicapées - jouissent pleinement de leurs droits humains. Les États-Unis et le Vietnam ont salué une lettre d'entente sur l'application de la loi et l'aide au secteur de la justice.

Régler les défis mondiaux et régionaux

Les États-Unis et le Vietnam ont réaffirmé leur engagement partagé au règlement pacifique des différends territoriaux et maritimes, y compris le plein respect des processus diplomatiques et juridiques, sans recourir à la force ni à la menace de la force, conformément à la Charte des Nations Unies et au droit international, y compris la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer (UNCLOS). Les deux pays ont souligné les engagements des parties aux litiges à ne pas procéder à des actes qui aggravent ou élargissent les litiges, à reconnaître l'importance de la stricte application de la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) et à travailler pour accélérer les négociations substantielles afin d'aboutir rapidement à un code de conduite (COC). Dans cet esprit, les deux pays ont exprimé leurs graves préoccupations sur les récents développements en Mer Orientale, lesquels ont causé des tensions, érodé la confiance, menacé la paix, la sécurité et la stabilité. Les deux pays ont reconnu la nécessité de faire respecter la liberté de navigation et de survol et de ne pas entraver le commerce licite en mer Orientale, ont appelé à des engagements à ne pas militariser et à faire preuve de retenue dans le traitement des litiges, ont réaffirmé les engagements communs conformément à la Déclaration de Sunnylands, et se sont engagés à travailler en étroite collaboration avec d'autres partenaires de l'ASEAN dans la mise en œuvre de cette Déclaration.

Les États-Unis ont réaffirmé leur engagement à coordonner activement avec le Vietnam et le soutenir dans l'organisation avec succès de l'APEC 2017.

Les États-Unis et le Vietnam ont réaffirmé leur engagement à lutter contre le changement climatique et à mettre en oeuvre l'Accord de Paris. Ils ont partagé le désir de voir la bientôt entrée en vigueur de cet accord, et  se sont engagés à rejoindre formellement l'accord en 2016. Les États-Unis et le Vietnam se sont également engagés à prendre d'actions concrètes pour faire avancer l'adaptation au changement climatique, ainsi qu’à améliorer la transparence et à renforcer des capacités dans le cadre de Partenariat sur les changements climatiques Vietnam-Etats-Unis, y compris dans le delta du Mékong.

Les travaux futurs se fonderont sur les résultats de la collaboration entre les États-Unis et le Vietnam dans la mise en œuvre des programmes dans le cadre de l'Initiative de bras inférieur du Mékong. Les Etats-Unis ont promis son soutien continu du Vietnam dans la réponse à la pire sécheresse jamais vue ces 90 dernières années et la salinisation pour promouvoir le développement économique durable dans le bassin du Mékong. En tant que partenaire de développement de la Commission du Mékong (MRC), les États-Unis ont exprimé leur engagement à soutenir la coopération entre les membres de la MRC et entre les membres de la MRC et d'autres mécanismes régionaux dans l'utilisation, la gestion et le développement des ressources en eau transfrontalières d'une manière efficace et durable.

Les deux pays ont soutenu le renforcement du partenariat nucléaire civil dans le but de réduire les émissions provenant du secteur de l'énergie, la signature de l'Arrangement administratif en vertu de l'Accord Etats-Unis-Vietnam pour la coopération dans l’utilisation pacifique de l'énergie nucléaire (Accord "123") et les normes les plus élevées sur la sûreté et la sécurité nucléaires et la non-prolifération. Les deux pays se sont félicités des résultats positifs du Sommet 2016 sur la sécurité nucléaire et se sont engagés à continuer à travailler ensemble pour renforcer la structure globale de la sécurité nucléaire. Les deux parties ont l'intention de créer le Comité mixte États-Unis-Vietnam sur la coopération nucléaire civile pour faciliter la mise en œuvre de l'Accord 123.

Les deux pays se sont engagés à maintenir leur coopération fructueuse et un leadership conjoint dans le cadre du Programme d’action pour la sécurité sanitaire mondiale (GHSA), notamment en ce qui concerne la collaboration entre les centres d'opérations d'urgence et de détection des épidémies chez les hommes et les animaux, ainsi que la mise en œuvre d'une feuille de route nationale pour atteindre chacun des cibles GHSA. Les États-Unis ont promis son soutien pour améliorer les capacités en matière de santé des régions maritimes et insulaires du Vietnam. Les États-Unis et le Vietnam se sont engagés à travailler ensemble pour prévenir, détecter et répondre aux menaces épidémiques et ont affirmé à entreprendre une évaluation conjointe en la matière en 2016.

Les deux pays ont réaffirmé leur engagement à lutter contre le trafic des espèces sauvages, à protéger la biodiversité dans le cadre du nouveau Partenariat États-Unis-Vietnam sur la lutte contre le trafic des espèces sauvages.

Approfondir les relations de partenariat à long terme

Les deux parties ont convenu d’approfondir le Partenariat global États-Unis-Vietnam afin de mieux servir les deux peuples, pour la paix, la stabilité et la coopération dans la région et le monde. -VNA