Da Nang mene des exercices electoraux face a la situation sanitaire compliquee hinh anh 1La ville de Da Nang mène des exercices électoraux face à la situation sanitaire compliquée. Photo: VNA

Hanoï (VNA) - Le Comité électoral de la ville de Da Nang a organisé le 9 mai des exercices pour quatre situations électorales afin de créer un guide vidéo modèle sur l'assurance de la santé, la prévention et le contrôle du COVID-19 pour les élections des députés de la 15e Assemblée nationale et des membres des Conseils populaires à tous les niveaux pour la période 2021-2026.

Les exercices se sont déroulés selon quatre scénarios.

Première scénario : Tenir une élection dans un bureau de vote fixe. Le personnel à l'entrée est chargé de vérifier les déclarations médicales et la température corporelle des électeurs, de guider les mesures de prévention et de contrôle de l’épidémie et de dépister rapidement les personnes ayant des symptômes de fièvre, de toux, d'essoufflement ... et de les amener immédiatement à la zone de quarantaine.

Deuxième scénario : Organiser les élections pour les personnes mises en quarantaine à domicile. Le personnel chargé des élections doit porter le masque, des gants, des lunettes anti-goutte pour transporter l'urne, la liste des candidats, le bulletin de vote, des stylos... au domicile des personnes mises en quarantaine.

Troisième scénario: Organiser les élections dans les zones mises en quarantaine ou dans les zones appliquant la distanciation sociale selon la directive N°16 / CT-TTg du 31 mars 2020 du Premier ministre. Tout le personnel chargé des élections portant l'équipement de protection se tient à l'extérieur des barrières. Les urnes et une table de bulletins de vote sont posés près des barrières.

Quatrième scénario: Organiser les élections pour les personnes dans les établissements de quarantaine concentrée, les hôpitaux et les établissements médicaux. Les exercices de ce scénario ont été mis en œuvre au centre médical du district de Cam Le.

Les exercices visent à faire une vidéo guidant le travail de  prévention et de contrôle du COVID-19 au service des prochaines élections des députés de la 15e Assemblée nationale et des membres des Conseils populaires à tous les niveaux pour la période 2021-2026 dans la ville.

Face à l’aggravation de la situation épidémique, en se basant sur la proposition du Comité du Front de la Patrie de Da Nang, le Comité électoral de la ville a convenu d'organiser des réunions virtuelles pour les rencontres entre les candidats et les électeurs.

Le Comité populaire municipal fera également des tests de dépistage du COVID-19 pour les 10.000 membres des équipes électorales et des forces chargées d'encadrer ces élections.

Parmi ces 10.000 personnes, il y a  8.784 membres de l'équipe électorale, 656 personnes participant aux services d'urgence et chargées de transporter les patients et environ 560 autres.

A Da Nang sont prévus 526 bureaux de vote et 748.432 électeurs. Pour l'heure, les préparatifs des élections sont à bon rythme, conformément à la réglementation et à l'itinéraire prévu.

Tous les électeurs du pays iront aux urnes le 23 mai prochain pour élire les 500 députés de la 15e législature de l’Assemblée nationale parmi les quelque 1.000 candidats qualifiés.

Après trois conférences consultatives, une liste des candidats aux élections des députés de la 15e législature de l’Assemblée nationale et des membres des Conseils populaires de tous niveaux pour 2021-2026 a été établie.

Une liste de 205 candidats issus d’organes, organisations et unités relevant du ressort central à la députation de la 15e législature  a été approuvée lors de la 3e conférence consultative du Présidium du Comité central du Front de la Patrie du Vietnam, organisée le 16 avril à Hanoï.

Dès la publication de la liste officielle des candidats ainsi qu'une brève biographie de chacun, la campagne électorale commencera et devra se terminer 24 heures avant l'heure du vote.

Les électeurs dans l’ensemble du pays participent à des rencontres avec les candidats.

A partir du 13 mai 2021 (soit 10 jours avant le scrutin), les agences électorales cesseront d'examiner les plaintes, dénonciations et pétitions concernant les candidats et la liste de ceux-ci. -VNA