Hanoi (VNA) – Le Comité organisateur de la campagne “Construire la culture d’entreprise vietnamienne” a annoncé mardi 4 avril le lancement en ligne d’un programme intitulé “Pour un Vietnam en bonne santé”, répondant à l’appel des plus hauts dirigeants du pays à s’unir pour combattre le COVID-19 au même titre qu’un ennemi.

Coronavirus : Unis “pour un Vietnam en bonne sante” hinh anh 1Les messages sont diffusés via des vidéo musicales et chansons sur les médias et réseaux sociaux pour la prévention et la lutte contre le COVID-19. Photo: CPV


A travers des activités pratiques et significatives, le programme vise à protéger la santé de la population et à contenir la propagation de l’épidémie du nouveau coronavirus  avec la responsabilité sociétale des entreprises - un des piliers de la culture d’entreprise.

Parmi les activités visant à aider les entreprises touchées par l’épidémie figurent le soutien aux informations sur le marché, les produits, les ressources humaines via l’analyse d’experts; l’évaluation de la situation de production et des affaires des entreprises pour déterminer les orientations adaptées. 

En outre, le comité organisateur incitera également les entreprises à renforcer les investissements ou à ajuster la production; à s’équiper de matériels médicaux pour la lutte contre l’épidémie; à édifier le projet “Culture d’entreprise - post COVID-19”.

D’avril à août 2020, et éventuellement au-delà, en fonction de la situation réelle de l’épidémie, les associations, entreprises, entrepreneurs, experts, chanteurs, artistes, journalistes, athlètes, personnalités prestigieuses dans la société… diffuseront des messages via des vidéo musicales et chansons sur les médias et réseaux sociaux.

Les messages encouragent les Vietnamiens à renforcer les soins et la protection de la santé, de l’environnement, à respecter les consignes sanitaires, les gestes barrières pour se protéger et protéger leur entourage, à renforcer leur responsabilité envers la société.

De plus, le comité organisateur prévoit également la réception d’équipements médicaux, de produits de stérilisation, de kits de tests… qui seront remis à divers établissements de santé et centres de quarantaine concentrée. – VNA