Le président du Comité populaire de Hanoï, Nguyên Duc Chung (droite) et Marten van den Berg, directeur général chargé des relations économiques extérieures au ministère des Affaires étrangères des Pays-Bas. Photo: VNA

Hanoi (VNA) - Le président du Comité populaire de Hanoï, Nguyên Duc Chung, a travaillé lundi avec Marten van den Berg, directeur général chargé des relations économiques extérieures au ministère des Affaires étrangères des Pays-Bas, sur l’assistance néerlandaise destinée à Hanoï dans le traitement des défis concernant les ressources en eau et en énergie au service du développement urbain.

Lors de la rencontre, Marten van den Berg a adressé ses vœux du Nouvel An lunaire au président du Comité populaire de Hanoï, en affirmant que les Pays-Bas considéraient toujours le Vietnam en tant qu’un partenaire bilatéral important. Il a souhaité que les relations d’amitié et de coopération entre les deux pays en général et entre les deux capitales en particulier enregistrent de plus en plus de bonnes réalisations.

Marten Van Den Berg a déclaré que les Pays-Bas et le Vietnam disposaient de nombreuses similarités dans la réponse aux changements climatiques. Le renforcement de la coopération bilatérale aidera les deux pays à avoir plus d’opportunités de se soutenir mutuellement en la matière. Les Pays-Bas sont fiers d’avoir un espace urbain bien planifié, de bien traiter les questions liées à la consommation énergétique et à l’embouteillage. Sachant qu’Hanoï attache une grande importance à l’édification d’une ville intelligente, les Pays-Bas veulent présenter leurs entreprises et sociétés prestigieuses dans la technologie verte, permettant d’aider la capitale vietnamienne à résoudre les ces problèmes.

En particulier, le Vietnam et les Pays-Bas célébreront le 45ème anniversaire de l’établissement de leurs relations diplomatiques en 2018. L’ambassade des Pays-Bas au Vietnam organisera divers événements commémoratifs, dont une exposition internationale réunissant des photographes célèbres du monde entier.

​Selon Nguyên Duc Chung, dans le plan de ​construction de Hanoï en une ville intelligente, les autorités municipales accordent une priorité aux technologies européennes, y compris ceux néerlandaises, notamment dans le traitement des eaux usées et de la pollution environnementale. Hanoï collaborera avec la compagnie néerlandaise Philips pour déployer des systèmes d’éclairage synchronisés dans les temps à venir.

À noter que dans la construction d’une ville intelligente, Hanoï a besoin également des soutiens technologiques dans de nombreux domaines : l’élaboration de l’administration électronique et des bases de données résidentielles ; l’établissement de dossiers sanitaires des habitants ; la construction d’un centre de gestion du trafic ; l’application des données de surveillance de la pollution atmosphérique, rivulaires, lacustres et fluviales ; l’installation d’un portail sur la start-up, etc. -VNA