Hanoi, 10 décembre (VNA) - Le ministère des Ressources naturelles et de l'Environnement en collaboration avec l'ambassade du Canada au Vietnam a organisé le 10 décembre à Hanoi le premier atelier international de consultation sur l'élaboration d'un plan d'action national sur la gestion des déchets  plastiques  en mer.

L'événement fait partie des activités marquant le 45e anniversaire des relations diplomatiques Vietnam-Canada (1973-2018).

S’adressant à cette manifestation, le ministre des Ressources naturelles et de l'Environnement, Tran Hong Ha, a affirmé que la protection et la restauration de l'écosystème marin constituaient l'un des objectifs et options importants de la stratégie de développement durable de l’économie maritime à l'horizon 2030.

L’élaboration d’un plan d’action visant à contrôler les déchets plastiques marins a pour but de concrétiser l’initiative du Premier ministre Nguyên Xuân Phuc lors du Sommet élargi du Groupe des Sept (G7) tenu au Canada en juin dernier, visant à créer un mécanisme de coopération mondiale sur la réduction des déchets plastiques dans les océans, a-t-il ajouté.

Le ministre Trân Hông Ha a donné l’initiative sur l'organisation par le Vietnam de la conférence ministérielle de l'ASEAN sur le thème "Construire la communauté de l'ASEAN sans débris de plastique marins" en 2020.

Deborah Paul, ambassadrice du Canada au Vietnam, prend la parole à l'atelier. Photo : baotainguyenmoitruong.vn


Deborah Paul, ambassadrice du Canada au Vietnam, a déclaré que son pays entretient une collaboration de longue date avec le Vietnam pour s'attaquer aux problèmes environnementaux.

Quelque 8 millions de tonnes de débris en plastique sont déversées dans les océans chaque année, ce qui équivaut à l'immersion d'un chargement de plastique par minute, a-t-elle déclaré, ajoutant que les déchets plastique, y compris les microplastiques, menaçaient la santé des océans, des rivières et de l'humanité.

Environ 90% des produits en plastique contiennent des combustibles fossiles, et le recyclage d'une tonne de plastique contribue à réduire les émissions de deux tonnes de dioxyde de carbone dans l'atmosphère, a-t-elle ajouté.

Grâce au programme lancé par l'ambassade du Canada au Vietnam, 58 organes diplomatiques et organisations internationales ont signé un code de conduite sur la lutte contre la pollution par les plastiques et se sont engagées à réduire les produits en plastique à usage unique, a souligné la diplomate, se réjouissant du bon accueil de initiative par le gouvernement vietnamien.

Lors de l'événement, des experts du Canada, de la République de Corée et de la Banque mondiale ont partagé leur expérience en matière d'élimination des déchets plastiques, soulignant la responsabilité des producteurs et les mécanismes financiers durables pour développer un système de traitement avancé des déchets.

Ils ont également fourni au Vietnam des consultations sur la manière de construire son plan d'action national conformément à la stratégie de développement économique durable basée sur la mer adoptée par le Vietnam.-VNA