Comment la province de Lai Châu sauvegarde-t-elle son patrimoine culturel?

Déterminés à préserver et à valoriser les belles traditions culturelles de leurs communautés, les patriarches, maîtres artisans et hommes de culture de la province de Lai Châu rivalisent d’initiatives. Ils transmettent passionnément aux jeunes leur savoir et leur savoir-faire en matière de langues, de chants, de danses et de mœurs et de coutumes…

Hanoi (VNA) – Déterminés à préserver et à valoriser les belles traditions culturelles de leurs communautés, les patriarches, maîtres artisans et hommes de culture de la province de Lai Châu rivalisent d’initiatives. Ils transmettent passionnément aux jeunes leur savoir et leur savoir-faire en matière de langues, de chants, de danses et de mœurs et de coutumes…

Comment la province de Lai Châu sauvegarde-t-elle son patrimoine culturel? ảnh 1L'enseignante présente certains costumes traditionnels aux élèves. Photo : VOV


Dans le district de Than Uyên, le club de then et de tinh de Muong Cang se réunit trois fois par semaine, et ce depuis plusieurs années déjà. Créé il y a 17 ans, il compte aujourd’hui 30 membres répartis en deux troupes, comme nous l’indique son président Lo Van Chon. 

«Nous répétons assidûment car aucun d’entre nous ne peut imaginer un avenir sans le then ni le tinh. Avec d’autres amoureux de cette tradition musicale Thai, nous travaillons ensemble à l’écriture de nouvelles paroles sur des mélodies anciennes», partage-t-il.

La commune de Muong Cang est considérée comme le berceau culturel des Thai noirs du Nord-Ouest. Les autochtones continuent de perpétuer de nombreuses traditions spirituelles, artistiques et architecturales. Ils continuent également d’utiliser certains outils de production et objets quotidiens semblables à ceux de leurs ancêtres. Chaque lundi et lors des réunions communales, les officiels de la commune et les enseignants s’habillent à la traditionnelle, et les autorités communales multiplient les activités culturelles et sportives mettant en avant le patrimoine ancien.

«Depuis deux ans, nous maintenons 13 troupes artistiques et deux clubs de then et de tinh. Chaque école de la commune réserve un espace pour exposer des produits culturels locaux et forme plusieurs clubs d’élèves, lesquels sont très actifs lors d’activités extrascolaires, notamment pour promouvoir la richesse culturelle de Muong Cang», fait savoir Nguyên Tu Cang est le président du comité populaire de Muong Cang.

Comment la province de Lai Châu sauvegarde-t-elle son patrimoine culturel? ảnh 2Plus de 1.000 troupes artistiques de Lai Châu fonctionnent efficacement, contribuant à préserver la culture locale. Photo : VOV

Le district de Than Uyên a mis en place des groupes chargés de préserver les identités culturelles de ses quatre communautés ethniques majeures que sont les Thai, les Mông, les Dao et les Kho Mu. Il maintient également plus de 130 troupes artistiques villageoises, tout en encourageant la création de nouveaux clubs, selon les dires de Lê Thi Kim Ngân, secrétaire adjointe du comité du Parti du district. 

«Nous avons réussi à restaurer 4 fêtes anciennes, dont deux des Thai noirs, une des Kho Mu et une des Mông. Nous avons également reconstitué des espaces culturels typiques de ces trois ethnies, ainsi que des Dao, dans lesquels sont présentés les traditions culturelles, les modes et les outils de production, ainsi que les jeux populaires typiques», précise-t-elle.

La province de Lai Châu a quant à elle promulgué une résolution sur la préservation et la valorisation des identités culturelles de ses différentes communautés ethniques, a rappelé Trân Manh Hùng, directeur adjoint du Département provincial de la culture, des sports et du tourisme.         

«Cette résolution est mise en œuvre avec efficacité. Les collectivités locales ont développé certains produits culturels au service du tourisme, dont différentes formes de tourisme communautaire», fait-il savoir.

La province de Lai Châu, elle, a enrichi le patrimoine culturel immatériel national de cinq joyaux, à savoir la danse xoè et le tir à la corde des Thai, la fête Tu Cai des Dao, la fête Gâu Tào des Mông et l’art de tissage de brocatelle des Lu. – VOV/VNA

Voir plus