Climat : renforcement des relations avec le Canada hinh anh 1Patricia Fuller, ambassadrice du Canada pour les changements climatiques, et  Nguyen Van Binh, président de la Commission économique du Comité central du Parti. Photo : VNA
 
Hanoï (VNA) – Nguyen Van Binh, membre du Bureau politique, secrétaire du Comité central du Parti, président de la Commission économique du Comité central du Parti, a reçu le 29 mars à Hanoï Patricia Fuller, ambassadrice du Canada pour les changements climatiques. 

A cette occasion, Nguyen Van Binh a réaffirmé la volonté du Vietnam de renforcer son partenariat intégral avec le Canada. Il a également remercié le gouvernement canadien pour sa coopération et ses assistances dans plusieurs domaines, dont la résilience aux changements climatiques et la protection de l’environnement. 

Soulignant que les changements climatiques constituaient un grand défi pour le développement durable du Vietnam, il a présenté à l’ambassadrice canadienne les efforts de son pays en termes de création d’un cadre juridique solide et de communication pour améliorer la conscience des Vietnamiens sur ce phénomène.  

“Le Vietnam met en oeuvre une stratégie de développement des énergies renouvelables pour 2030 et vision pour 2050, laquelle encourage et mobilise toutes les ressources sociales pour développer les énergies renouvelables et augmenter leur proportion dans le système énergétique national”, a indiqué Nguyen Van Binh. 

Le président de la Commission économique du Comité central du Parti a demandé à l’ambassadrice Patricia Fuller d’oeuvrer afin que le gouvernement canadien continue de partager ses expériences avec le Vietnam dans le développement des énergies propres, et favorise la coopération entre entreprises dans le secteur des énergies renouvelables...

L’ambassadrice du Canada pour les changements climatiques a déclaré que le Vietnam était un partenaire important de son pays dans la région. Elle a affirmé le souhait d’intensifier la coopération avec le Vietnam dans le développement des énergies propres et des technologies avancées, ainsi que dans l’amélioration de la résilience des communautés côtières, le développement durable de la pêche et la protection de l’environnement marin. -VNA